Le doctorant face à ses pairs

Présentation

Créer un espace de dialogue entre jeunes chercheurs, revendiquer la transversalité de la recherche en sciences humaines et sociales, contribuer à la collaboration de spécialités et d’origines scientifiques différentes et, enfin, permettre aux doctorants de confronter leurs travaux à l’avis de leurs pairs tout en bénéficiant des crédits de la formation doctorale ; voici les principaux objectifs du séminaire que se proposent d’animer les doctorants de l’EA 3400 ARCHE durant cette année universitaire 2015/2016.

Trois grandes thématiques, empruntées au plan quinquennal de notre équipe d’accueil, devront baliser les travaux de notre atelier. Les interventions et réflexions devront donc s’inscrire de façon problématisée dans l’une de ces trois approches :

1. Sources, Savoirs, Méthodes : La source est le cœur du travail de recherche. Mais elle n’est pas un document neutre ; elle a été produite pour répondre à un besoin, une attente ou un objectif précis à une époque donnée. Il s’agit donc de s’interroger sur la valeur de la source et les enjeux que suscite la mise en place d’une grille de lecture adaptée. En fonction de son contexte de production (administratif, politique, judiciaire, littéraire, artistique, etc.) la source révèle des aspects biaisés des sociétés actuelles ou anciennes. Il s’agit donc de proposer une réflexion sur le rapport du chercheur à sa source, sur les difficultés d’interprétation qu’elle peut susciter ainsi que sur les méthodes employées pour surmonter ces obstacles.

2. Espace, Identités, Frontières : Il s’agit ici de s’interroger sur les interactions des espaces et des sociétés. La frontière notamment, qui sépare ou favorise des échanges et pose la question de la construction des identités par le milieu. Elle soulève en ce sens les problèmes de l’appartenance (ou du sentiment d’appartenance) géographique, de la distribution culturelle des territoires, des vecteurs et réalités politiques des questions frontalières, des dynamiques sociales et économiques d’une voie de passage ou, à l’inverse, d’un outil de démarcation. L’espace comme objet de recherche nous invite également à nous interroger sur la figure de l’Autre. L’Autre dans son rapport avec la société, le territoire visité ; l’Autre comme voyageur, passant étranger dont la confrontation avec une société « d’accueil » (ou de rejet ?) trahit un répertoire d’idées, de valeurs et de préjugés. Une multitude de problématiques pourront ici guider les pas du chercheur ; que signifie l’Autre pour une société donnée et comment le perçoit-on ? Que nous dit le parcours du voyageur, de celui qui franchit les frontières et se joue volontiers de la compréhension nationale de l’espace ? Quels sont, à ce sujet, les objectifs et les méthodes de la recherche récente, résolument interdisciplinaire et transfrontalière ?

3. Autorité, Contrainte, Liberté : Les enjeux de la construction du pouvoir, les formes de contestation de l’autorité et les processus d’élaboration des normes et des valeurs d’une société sont autant de questionnements nécessaires pour amorcer une réflexion sur les sociétés anciennes ou actuelles. Les institutions, qui sont composées d’individus aux aspirations différentes, participent à la mise en place de cadres normatifs qui régissent une société. Il s’agit donc ici de s’attacher à comprendre comment sont construits ces cadres normatifs, les enjeux (financiers, politiques, moraux, culturels, etc.) sur lesquels ils reposent, et sous quelles formes se manifestent les oppositions. Cela implique d’adopter une lecture à différentes échelles de la société étudiée afin de comprendre comment l’individu peut se positionner par rapport aux institutions et aux règles régissant le corps social.

Au-delà de l’aspect thématique, l’objectif sera par ailleurs de permettre aux doctorants d’aborder et de discuter de l’aspect méthodologique du travail de recherche : les contraintes du terrain, l’approche des sources et de la bibliographie, la construction d’un argumentaire, la communication de résultats scientifiques et l’aptitude à débattre.

Ces questionnements concernent bien sûr les recherches de tous les historiens, mais aussi celles de nombre de chercheurs en sciences humaines et sociales. C’est pourquoi nous invitons chaleureusement les doctorants des disciplines voisines à répondre à notre appel à communication. Nous espérons en effet tracer les contours d’un cadre régulier et interdisciplinaire de rencontre, d’échanges et d’entraide entre jeunes chercheurs.

Séances 2016-2017

  • Vendredi 30 septembre 2016 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 29B)

Intervenante :Alizée LEGENDART, doctorante en protohistoire égéenne

« Luxe et prestige en Crète minoenne : l’utilisation de matières précieuses dans les représentations animales »

Résumé: Dès le début de son existence, la société minoenne accorde une importance non négligeable aux représentations de la nature. Si certaines images sont de facture grossière, d’autres ont au contraire reçu une attention très particulière de la part des artisans tant dans le choix du matériel que dans la technique de réalisation. Les objets sont ici considérés comme étant luxueux selon plusieurs critères, non seulement par leur nature comme les bijoux, mais également par leurs matériaux comme l’or, la stéatite, la faïence ou le lapis-lazuli et leurs techniques de réalisation. Cette présentation a pour objectif de mettre en avant les créations iconographiques représentant la faune minoenne afin de comprendre leur contexte socio-politique leur fonction et leur signification. Il s’agira également de questionner l’utilisation de ces objets luxueux : était-elle seulement réservée à une élite souhaitant pour mettre en avant sa supériorité, ou une autre fonction doit-elle être envisagée pour ces créations ? 

Discutante: Lauriane MEYER, doctorante en histoire de l'art 

  • Vendredi 21 octobre 2016 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 29B)
  • Vendredi 25 novembre 2016 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 29B)
  • Vendredi 16 décembre 2016 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 29B)
  • Vendredi 27 janvier 2017 de 16h à 18h (Salle informatique : salle 106)

« Présentation des archives ouvertes de la connaissance (UnivOAK) 

Résumé : Lancée le 14 octobre 2016, univOAK est la plateforme d'archives institutionnelles des établissements alsaciens d'enseignement supérieur et de recherche. UnivOAK a vocation à accueillir les publications scientifiques des chercheurs du site alsacien, et à les diffuser en accès libre selon les principes de l'Open Access. A terme, univOAK accueillera et diffusera également les données issues de la recherche menée dans les établissements alsaciens, participant ainsi au mouvement de l'Open Science. Au cours de cette séance, Héloïse Gazeau et Adeline Rege nous présenterons ce projet ainsi qu'un atelier pratique/démonstration de la plateforme afin d'expliquer aux participants comment déposer une publication dans univOAK. »

Intervenantes : Héloïse Gazeau et Adeline Rege, référentes univOAK pour les unités de recherche en Sciences Humaines et Sociales

  • Vendredi 17 février 2017  de 16h à 18h (lieu à confirmer)
  • Vendredi 31 mars 2017 de 16h à 18h (lieu à confirmer)
  • Vendredi 28 avril 2017 de 16h à 18h (lieu à confirmer) 

 Coordinateurs 1er semestre

Yannick Deschamps : yannick.deschamps@outlook.com
Matthieu Mensch : mensch@unistra.fr
Anne Rauner : anne.rauner@etu.unistra.fr

Coordinatrices 2nd semestre

Laura Brazda-Kern, laura.kern@hotmail.com
Marie Desaunay, madesaunay@gmail.com
Lauriane Meyer, lauriane.meyer@etu.unistra.fr


Séances 2015-2016

  • vendredi 16 octobre 2015 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 47)

Lauriane Meyer (doctorante de l'EA3400-ARCHE)
« L'introduction de l'Arbre de Jessé dans le thème iconographique de la chasse mystique »
Résumé : La chasse mystique est la représentation allégorique de l'Annonciation sous la forme d'une chasse à la licorne dans un jardin clos avec Gabriel, en veneur, qui mène la licorne en direction de la Vierge, la licorne étant le symbole du Christ. Certains exemples de notre corpus intègrent le thème iconographique de l'Arbre de Jessé. Nous souhaitons discuter de quelle(s) manière(s) ces deux thèmes présents dans le même espace vont pouvoir dialoguer et s'enrichir mutuellement.

Alizée Legendart (doctorante de l'EA3400-ARCHE)

  • vendredi 27 novembre 2015 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 47)

Alvaro Jimena (doctorant de l'EA3400-ARCHE)
« Quelles sources pour quelle histoire de la franc-maçonnerie ? Le cas des Philippines »

Julie Gueslin (responsable du pôle sciences humaines de la BNU - 17h15)
« Les ressources de la BNU pour les doctorants » 

Discutante : Laura Kern (doctorant de l'EA3400-ARCHE)  

  • vendredi 18 décembre 2015 de 16h à 18h (Palais universitaire, salle 47)

Déborah Dubald (département d’Histoire et Civilisation, EUI, Florence)
« Qu’est-ce qu’un musée ? Le cas des musées de province en France, 1800-1860 » 

Résumé : « Au cours de cette présentation, je centrerai ma réflexion sur un problème souvent rencontré par les doctorants : l’utilisation d’un concept dans une recherche particulière. Ainsi, je tâcherai de montrer quel usage je propose du mot “musée” dans le cadre de ma recherche sur l’exposition des savoirs à Lyon, Nantes et Toulouse entre 1800 et 1860. Comment appliquer un terme unique à des fondations qui ne portent pas le même nom, dont les collections sont l’objet de configurations variées et dont l’objectif même d’ouverture au public semble parfois difficile à percevoir ? Comment éviter l’écueil d’une vision téléologique qui verrait le musée du premier XIXe siècle comme une forme inachevée avant sa réalisation complète sous la IIIe République ? Enfin, comment contourner le modèle parisien de musée, et son prisme centralisateur qui occulte trop souvent les enjeux propres aux espaces des différentes villes étudiées ?"

Discutante : Juliette Deloye (ARCHE)

Attention, la séance aura lieu en salle 143

  • vendredi 29 janvier 2016 de 16h à 18h (salle 47)

Yannick Deschamps (doctorant EA 3400 ARCHE)

« La parole aux sportifs ! De l'usage de l'entretien pour l'histoire des relations franco-soviétiques »

  • vendredi 26 février 2016 de 16h à 18h (salle 47)

Laura Kern (doctorante EA 3400 ARCHE)
« Pour une généalogie du légendaire alsacien : de la tradition orale et écrite à l'histoire »

Discutante : Anne Rauner (doctorante EA 3400 ARCHE en histoire médiévale)

  • vendredi 1er avril 2016 de 16h à 18h (lieu à confirmer)
  • vendredi 13 mai 2016 de 16h à 18h (lieu à confirmer)