Carnets Hypothèses

Anomalistic

L'acte et crime de bestialité dans l'histoire – The act and crime of bestiality through history (en chantier avant démarrage)

Auteur : Antoine Follain

Présentation : La bestialité était punie de mort du XVe au XVIIIe s. mais seulement dans le monde chrétien. L’interdit venait de la Bible : “L’homme qui donne sa couche à une bête : il devra mourir et vous tuerez la bête. Si une femme s’approche d’une bête, pour se prostituer à elle, tu tueras la femme et la bête ; elles seront mises à mort : leur sang retombera sur elles.” (Lévitique 20.15-16 ). Le carnet de recherche porte sur l’étude de cet acte et crime à l’époque moderne à partir de sources nouvelles ou déjà connues mais mal traitées, ainsi que sur la question dans la longue durée, peut-être de 8000 avant J.-C. (Val Camonica) jusqu’à aujourd’hui car le sujet a un intérêt maximal dans une histoire connectée des civilisations et cultures à travers toute l’histoire. Bestialité ancienne et zoophilie contemporaine sont une manière d’interroger les normes sexuelles. Ici le “pervers” est un révélateur et les zoosexuels contemporains vont plus loin dans certaines revendications que leurs prédécesseurs ne sont jamais allés. Mais c’est dans le passé que les tensions ont été les plus fortes, avec des réactions sociales et judiciaires extrêmes dans telle culture, et ailleurs une indifférence totale… ou une absence de sources. Au final, la recherche contribue à une réflexion générale sur l’animalité et l’humanité qui devient aujourd’hui très intense. Le carnet publie des textes en français et en anglais. Il édite des documents bruts, tirés des fonds d’archives judiciaires des XVe XVIe XVIIe et XVIIIe siècles et par exemple de la littérature “aliéniste” qui prend en charge la question au XIXe s. Le carnet veut inscrire dans le paysage numérique une balise assez visible pour attirer des collaborations.


Collectif Confluence

Collectif Confluence. Association de promotion des sciences humaines et sociales, lettres et arts depuis 2012

Participant de l'EA3400 : Benoît Vaillot

Présentation : Le Collectif Confluence est une association de jeunes chercheurs qui œuvre à la promotion des sciences humaines et sociales, lettres et arts depuis 2012. Il a récemment été partenaire des journées d’études des jeunes dix-neuvièmistes qui se sont tenues les 19 et 20 juin 2019 avec le  concours de la Société d’histoire de la Révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle.


Connaissance de l'Europe médiane

Connaissance de l'Europe médiane. Groupement de recherche n° 3607

Participants de l'EA 3400 : Eric Hassler, Audrey Kichelewsky, Ségolène Plyer 

Présentation : Notre carnet a deux vocations : organisationnelle et intellectuelle. Il s’agit d’abord de mettre en réseau les universitaires et les chercheurs travaillant sur ces régions en France, afin de créer les conditions d’une meilleure communication et d’une plus grande fluidité entre des spécialistes aujourd’hui dispersés dans toute la France. D’autre part, ce carnet pourra susciter de nouvelles réflexions sur les recherches à mener ensemble... [continuer la lecture sur le blog]


COSME

Consortium Sources Médiévales – COSME²

L'EA3400 ARCHE est une équipe partenaire de COSME

Présentation : COSME est un consortium dédié aux approches numériques multiples des "Sources médiévales" par les médiévistes français, rattaché au TGIR Huma-Num du CNRS. Il veut rassembler les chercheurs autour de leurs sources, structurer la communauté encore davantage en lui proposant des cadres, standards et réflexions autour des humanités numériques, en relation avec le groupe Menestrel, et favoriser la production/mise en ligne de corpus numériques.


Guerre Franco-Allemande. 1870-1871

Guerre Franco-Allemande. 1870-1871

Participant de l'EA3400 : Benoît Vaillot

Présentation : Ce carnet franco-allemand, hébergé par l'Institut historique allemand, met en réseau la recherche et les activités scientifiques internationales à l'occasion du 150e anniversaire de la Guerre de 1870 et rassemble, outre les projets de recherche en cours, des événements, expositions, publications et actions commémoratives. Le carnet est administré par Celia Burgdorff, Mareike König et Benoit Vaillot, et est ouvert à la collaboration.


Histoire(s) de frontière(s)

Histoire(s) de frontière(s). La frontière franco-allemande (1871-1914) et autres histoire(s) de frontière(s)

Auteur : Benoît Vaillot

Résumé : Ce carnet porte sur la frontière franco-allemande entre 1871 et 1919, lorsque la « ligne bleue des Vosges » séparait la France de l’Allemagne, et que l’Alsace-Lorraine était allemande. Les frontières sont des objets transnationaux par excellence, mais elles sont aussi des ressources politiques, socio-économiques et culturelles mobilisées par les populations. L’ambition de ce carnet est de faire l’histoire d’un espace transfrontalier disparu et de s’interroger sur la façon dont les populations s’approprient leurs frontières et leurs identités pour s’en servir contre — ou avec — des centres politiques plus lointains.


Hannah Höch et alia

Hannah Höch et alia. Actualité de la recherche sur Hannah Höch, entre autres choses…

Auteur : Aurélie Arena

Présentation : Au travers de la recherche d’une doctorante en histoire de l’art contemporain sur Hannah Höch, mêlant gender et memory studies aussi bien qu’une pensée des techniques artistiques, des avant-gardes et de l’acte créatif avec pour toile de fond l’Allemagne du XXe siècle, ce carnet entend restituer le quotidien de la recherche doctorale, dans ses exigences et sa diversité.


Nationalism Working Group

Nationalism Working Group. The Notebook of the Nationalism Working Group at the European University Institute

Participant de l'EA3400 : Benoît Vaillot

Présentation : Le « Nationalism Working Group » est un groupe de recherche interdisciplinaire de l’Institut Universitaire Européen (Florence, Italie) dédié à la discussion des recherches en cours sur les différents sujets ayant trait au nationalisme. Nous organisons régulièrement des séminaires doctoraux et plus ponctuellement des ateliers et des conférences. La langue de travail est l’anglais.


Paléographie allemande des XIXe et XXe siècles

Deutsche Paläographie des 19. und 20. Jahrhunderts - Paléographie allemande des XIXe et XXe siècles – German palaeography of the 19th and 20th centuries

Auteur : Benoît Vaillot

Résumé : Ce carnet est consacré à la paléographie allemande des XIXe et XXe siècles. Vous y trouverez des ressources pratiques et des outils méthodologiques pour la lecture des archives et documents écrits en allemand à l’époque contemporaine (FrakturschriftKurrentschrift et Sütterlinschrift). Souvent, les chercheurs et généalogistes sont confrontées à des archives ou des documents en allemand qu’ils estiment illisibles. L’écriture de cette époque est rebutante au premier abord, en particulier l’écriture cursive (Kurrentschrift et Sütterlinschrift) car tout à fait spécifique à la langue allemande — mais on retrouve des formes d’écriture cursive dans d’autres langues. La lecture de cette écriture s’apprend, à travers la reconnaissance des caractères, bien sûr, mais aussi en l’écrivant. C’est pourquoi, vous trouverez sur ce carnet des ressources et outils méthodologiques, mais surtout et principalement des exercices d’écriture cursive. Ce carnet est trilingue (allemand, français et anglais) et ouvert à toute contribution.


Propager

Propager. Histoire des pratiques propagandistes.

Auteurs : Séverine Antigone Marin, Jérôme Bazin (Paris-Est Créteil)

Présentation : L’origine de ce carnet se trouve dans des journées d’études organisées depuis 2010 et conçues comme des lieux de rencontre entre modernistes et contemporanéistes, spécialistes d’histoire politique, d’histoire de l’art ou d’histoire économique. Une première série fut organisée à Strasbourg par Séverine Antigone Marin et Alexandre Sumpf, une seconde série, toujours en cours, a été initiée par Jérôme Bazin et Marie Fretigny et fut rejointe par S. Marin. La première série se présentait comme une trilogie, autour de la définition de la notion de propagande, des « micro-histoires » liées à des campagnes de propagande précises, et finalement de la question de l’échec. La seconde a débuté par des interrogations liées à l’histoire de l’art, avec la signification ambivalente de la notion de « beauté » chez les propagandistes comme dans le public visé. Se sont ensuite succédées des problématiques sur l’enjeu des supports, du financement et, prochainement, la question du kitsch... [continuer la lecture sur le blog]


SigiAl

SigiAl. Sigillographie participative de l'Alsace et du Rhin supérieur.

Auteurs : Thomas Brunner, Olivier Richard

Présentation : Carnet de recherche sur un projet en sciences participatives associant des enseignants-chercheurs de l’Université de Strasbourg, les dépôts d’archives d’Alsace et du Rhin supérieur, la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace et des citoyens issus de la société civile. Sigi-Al entend numériser (sous forme de photographie) tous les sceaux conservés dans ces dépôts, les analyser et les verser, avec leur fiche descriptive, dans la base nationale SIGILLA (hébergée par Huma-num).
Le carnet permettra aux différents acteurs, qui agiront dans les multiples dépôts d’archives de la région de maintenir un lien, d’échanger sur l’avancement de leurs travaux et d’exposer leurs découvertes marquantes. Il pourra également permettre à un public plus large de se tenir au courant de l’évolution du projet.


SmartFrench

Smart French. La résilience de la ville moderne

Participants de l'EA3400 : Shahram Abadie, Gauthier Bolle

Présentation : Ce carnet vise à présenter les différentes recherches en cours menées par les membres du projet SMART FRENCH, financé par le Ministère de la Culture dans le cadre de son programme « Architecture du XXe siècle, matière à projet pour la ville durable du XXIe siècle ». Le projet associe les écoles d’architecture de Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Normandie, Bretagne et Clermont-Ferrand, ainsi que la Vrije Universität Brussel. Les objectifs principaux sont d’associer des chercheurs dans les domaines de sciences de l’ingénieur et des sciences historiques pour mieux connaître les caractéristiques des ensembles de logements de l’après-guerre et cibler des leviers d’intervention pour leur amélioration énergétique et environnementale.