Ségolène Plyer

Maîtresse de conférence en histoire contemporaine

plyer@unistra.fr


Champs de recherche

Mes recherches actuelles portent sur la Bohême orientale dans la première mondialisation (années 1880 – années 1940). Malgré son caractère excentré, ce territoire développa une industrie textile exportatrice très moderne. Ouverte aux circuits mondiaux d’échanges, la société de Bohême orientale se sépara néanmoins en des communautés tchécophone et germanophone de plus en plus exclusives. L’expulsion des Allemands entre 1945 et 1946 acheva un cycle de mondialisation, de démocratisation et aussi de nationalisme.Une bourse de trois mois au Centre Français de Recherche en Sciences Sociales à Prague (février-avril 2016) m’a été accordée pour étudier les réseaux des élites locales, les migrations et la politisation de cette région.

Par ailleurs, je m’intéresse aux « sorties » des guerres mondiales en France et en Tchécoslovaquie, particulièrement dans les régions de l’espace culturel allemand (Alsace et Bohême germanophone). 

Domaine de recherche : histoire de l’Allemagne et de l’Europe centrale aux XIXe et XXe siècles, relations internationales, histoire des migrations.

Enseignements

Préparation aux concours de l’enseignement sur « L’empire britannique, 1815-1931 » (2010-2012), « Les sociétés coloniales » (2012-2014), « Citoyenneté, République et démocratie » (2014-2016), « Le Moyen-Orient, 1876-1980 » (2016-2017). Coordination de la préparation à l’agrégation sur « Les sociétés coloniales » (2012-2013). Organisation de journées de conférence : « Ordre colonial et subversion ; décolonisations » (24 mai 2013), « Citoyenneté, république et démocratie » (15 janvier 2016), « Le Moyen-Orient » (4 novembre 2016).

Master : Sources et méthodes de la recherche (master Recherche et master Enseignement). Relations internationales en Europe centrale et orientale au XXe siècle. Histoire des mondes germaniques (XIXe-XXe siècles).

Licence : Méthode du travail universitaire (L1). Histoire des sociétés européennes aux XIXe et XXe siècles (L1, L2). Allemand pour historiens. Histoire des femmes et du genre (L3).

Autres. Février-avril 2014, 2015, 2016 : échanges Erasmus avec l’université Charles de Prague (Karlová Univerzita) ; cours en français et en allemand, niveaux : L3 à doctorat.

Avec l’université Friedrich-Wilhelm de Bonn et les Universités de Varsovie et Wrocław, participation à l'organisation d’une Ecole d’été trinationale, « Vereint in Vielfalt » en 2014 (« Informationsgesellschaft » et « Migration »), 2015 et 2016.

Publications

Contribution à des ouvrages collectifs

« L’épuration tchécoslovaque, la question allemande et la formation du Bloc de l’Est (1945-1955) », dans : Marc Bergère et Marie-Bénédicte Daviet (dir.), Pour une histoire transnationale des épurations en Europe au sortir de la deuxième guerre mondiale, à paraître en 2017 aux éditions Peter Lang.

« Récits de vie et expulsion : l’exemple des Allemands des Sudètes », dans Dominique Herbet et Caroline Hähnel-Mesnard (dir.), Fuite et expulsion des Allemands : transnationalité et représentations, XXe-XXIe siècle, Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2015, p. 367-388.

« Charte 77 », « Luxembourg (Rosa) », « Spartakisme », « Mur de Berlin », « Rideau de fer », « Contraception (et avortement) », « Féminisme et mouvements féministes », « J’écris ton nom Liberté », notices, dans Georges Bischoff et Nicolas Bourguinat (dir.), Dictionnaire historique de la liberté,  Editions du Nouveau monde, 2015.

« Entre autonomie territoriale et personnelle. Les sociaux-démocrates sudètes et la question nationale (1899-1973) », dans : Jean-Michel Guieu et Claire Sanderson (dir.), L’historien et les relations internationales. Autour de Robert Frank, Paris (Publications de la Sorbonne) 2012, p. 267-274.

« Les associations politiques d’expulsés dans les relations entre l’Allemagne et la République tchèque : obstacles ou passeurs ? », dans : Bernard Ludwig et Andreas Linsenmann (dir.), Frontières et réconciliation. L’Allemagne et ses voisins depuis 1945, Bruxelles (Peter Lang) 2011, p. 103-126.

« Les 'réfugiés de l'est' en Allemagne après 1945. De la disparition des Flüchtlinge comme catégorie administrative, à leur renaissance comme ressource mémorielle », in Olivier Forcade et Philippe Nivet (dir.), Les réfugiés en Europe du XVIe au XXe siècle. Actes du colloque de l'université de Picardie, Paris (Nouveau monde) 2008, p. 273-300. 

 Articles de revues scientifiques

« Restaurer la sensibilité au paysage. Deux mouvements de patrimonialisation aux confins de la Bohême pendant la seconde moitié du XXe siècle », Revue d’Allemagne, t. 47, n° 2, 2015, p. 151-168.

« Expulsion, grands récits nationaux et petits récits européens. Mémoires individuelles et construction des communautés en Europe centrale depuis 1945 », Source(s). Cahiers de l’équipe de recherche ARCHE, n°4, juin 2014. [En ligne]

« La ‘communauté conflictuelle’ germano-tchèque à l’échelle locale. L’évolution des Allemands des Sudètes à Broumov entre 1918 et 1938 », dans : Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, t. 44, n°3, juillet-sept. 2012, p. 359-374.

« Historiographie sudète et mémoire collective au XXe siècle. Le cas du Heimatbuch (livre de la patrie) de Braunau », Bulletin de l’Institut Pierre Renouvin (Paris I) n°28, automne 2008, pp. 21-40. Direction : Antoine Marès (Paris I).

Comptes rendus

Catherine Gousseff, Echanger les peuples. Le déplacement des minorités aux confins polono-soviétiques (1944-1947), Fayard 2015, dans : La vie des idées [mise en ligne prévue pour mars 2017].

Gwénola Sebaux, Ces Allemands entre Allemagne et Roumanie, Paris (Le Manuscrit : Carrefours d’Empires) 2015, dans : Annales. Histoire, Sciences sociales, 1/2017.

Claire Trojan, L’identité interdite. Les expulsés allemands en RDA (1945-1953), Presses Universitaires de Rennes 2014, à paraître dans la Revue d’Allemagne (2015).

Detlef Brandes, Die Sudetendeutschen im Krisenjahr 1938, Munich (Oldenbourg : Veröffentlichungen des Collegium Carolinum) 2010 (2e éd. inchangée), 399 p. Dans : Revue de l’Institut français d’histoire en Allemagne, janvier 2014, [disponible en ligne]  

Ray M. Douglas, Les expulsés, Paris (Flammarion : Au fil de l’histoire), 2012, 510 p. Dans : Vingtième siècle 2013/3, n°119, p. 185-187.

Anne-Laure Briatte-Peters, Citoyennes sous tutelle. Le mouvement féministe « radical » dans l’Allemagne wilhelminienne, Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort-sur-le-Main, New-York, Oxford, Vienne (Peter Lang : Convergences) 2012, 461 p. ; Patrick Farges et Anne-Marie Saint-Gille (dir.), Le premier féminisme allemand, 1848-1933. Un mouvement social de dimension internationale, Villeneuve-d’Ascq (Presses universitaires du Septentrion : Mondes germaniques), 2013, 176 p., dans la Revue d’Allemagne 2013/1, t. 45, p. 224-243. 

 Traductions

Traductions des textes en allemand du colloque « Soldats d’entre-deux » pour son édition prévue en 2017 aux Presses universitaires de Strasbourg :

Rzepa Krzysztof, « Les Lituaniens de Prusse dans la Grande guerre » ; Baczkowski Michał, « Les Polonais dans l’armée austro-hongroise pendant la première guerre mondiale » ; Bundgård Christensen Claus, « La minorité danoise dans l’armée impériale allemande », Kuik-Kalinowska Adela, « Les Cachoubes pendant la Première guerre mondiale : les mémoires d’Aleksander Majkowski et l’œuvre lyrique de Jan Karnowski », Scheer Tamara, « Construction d’appartenances nationales et de sentiments de loyauté dans l’armée austro-hongroise (1868-1914) », Volquardsen Sönnich, « A la recherche de l’identité frisonne dans les écrits de soldats de Frise du nord, 1914-1018 ».

Gabrielle Clemens, « Entre opposition et intégration. Les départements du Rhin dans la première phase de la restauration (1814-1832) », à paraître dans les actes du colloque de Nicolas Bourguinat sur « La déprise de l’empire napoléonien en Allemagne et en Italie », Revue d’Allemagne (à paraître en 2015).

Manuel Borutta, « Centre ou marge ? Le Midi français au temps de l’Algérie coloniale », à paraître dans : Nicolas Bourguinat (dir.), Méridionalité et insularité. L’invention d’une Europe du Sud, XVIIIe-XXe siècles, aux Presses Universitaires de Strasbourg, 15 pages.

Traduction du livre de Jan Motte (dir.), 50 Jahre Bundesrepublik, 50 Jahre Einwanderung. Nachkriegsgeschichte als Migrationsgeschichte [Cinquante ans de République fédérale, cinquante ans d'immigration. L'histoire de l'après-guerre comme histoire migratoire] Francfort/Main-New-York (Campus) 1999, pour la revue Migrance (rédacteur : Driss El Yazami), n°17-18 intitulé « Histoire et migrations en Allemagne », Paris 2001, 149 pages.

Communications

2016

19 novembre 2016, « La question des transferts de population à l'issue de la Seconde Guerre Mondiale », au colloque « Les migrations internationales » de l’Union rationaliste, lycée Henri IV, Paris. 

10-13 novembre 2016, « Imperiale Verwaltung und regionales Agieren in Ostböhmen, 1870–1914 », dans : Das kooperative Imperium. Politische und gesellschaftliche Zusammenarbeit im Herrschaftssystem der Habsburgermonarchie, colloque de Bad Wiessee (Collegium Carolinum, Munich, et Masarykův ústav a Archiv AV ČR, Prague). 

12 octobre 2016, « Globalisierung und Regionalgeschichte. Ostböhmen zwischen 1870 und 1914 », conférence de recherche à l’Institut d’histoire d’Europe de l’est, Bâle. 

8 juin 2016, « Regionen-Konzept „Europe médiane“: eine französische Perspektive auf Mittel- und Osteuropa », conférence aux étudiants (licence et master), Institut für Europäische Ethnologie (Vorlesungsreihe von Prof. Dr. Prosser-Schell), Fribourg-en-Brisgau.

2015

27 janvier 2015, « Räumliche Bevölkerungsbewegungen nach 1945 und transnationale Geschichte », Friedrich-Ebert-Stiftung, Heidelberg.

11 et 12 juin 2015,« L’expulsion des Allemands de Tchécoslovaquie » et « Une curieuse migration. La mise en place d’un réseau d’expulsés allemands entre le Banat et l’est de la France, 1945-1948 » au colloque : « Pour une histoire connectée et transnationale des épurations au sortir de la Seconde guerre mondiale » organisé par Marc Bergère et Marie-Bénédicte Vincent à l’université de Rennes II.

2014

19 novembre 2014, « La question nationale et les armées des empires centraux. Tendances actuelles de l’historiographie allemande et autrichienne » au colloque international : « 1914-1918, soldats d’entre-deux. Les identités nationales dans les témoignages des combattants des Empires centraux », EA 3400 et Musées de Strasbourg.

23-24 octobre 2014, « Culture urbaine et fabrication de la différence. Trois villes de Bohême orientale dans l’industrialisation, l’établissement du conflit nationaliste et les flux, années 1880 – années 1930 », dans : « Cultures en transit dans l’espace urbain : coexistence, hybridation, métissage », Université Adam Mickiewicz, Poznań.

22 mars, Lille III-Université Charles de Gaulle (laboratoire CECILLE), colloque international « Représentations transnationales de la fuite et de l’expulsion des Allemands après la Seconde guerre mondiale (Allemagne-Pologne-République tchèque et Slovaquie) » (organisation : Dominique Herbet, Caroline Hähnel-Mesnard) : « Récits de vie et expulsion ». 

2013

11 décembre, Giessen, séminaire de la Faculté d’histoire (Dierk van Laak) : « Erinnerungsorte sozialhistorisch betrachtet. Lokalgeschichte und Formierung des kollektiven Gedächtnisses bei vertriebenen Sudetendeutschen ».

22 novembre 2013, Strasbourg, Etudes allemandes, Journées d’études « Patrimonialisation du passé allemand en Europe centrale, enjeux de (re)présentation » (Christian Jacques) : « Les Allemands des Sudètes entre histoire panallemande et histoire transnationale, des années 1940 aux années 2000 ».

27 mai, Prague, Académie des sciences de la République tchèque, Institut Masaryk (Ota Konrad) : « Bohemia in a shell : national politics mirrored in the example of Broumov/Braunau ».

16 janvier, Paris, Institut d’études slaves, séminaire « Histoire comparée de l’Europe centrale de 1700 à nos jours. États, populations, identités et territoires en Europe centrale  (XVIIIe – XXe siècles) » (Marie-Elisabeth Ducreux, Christine Lebeau et Antoine Marès) : « Les transferts de population en Europe centrale. A propos du livre Les expulsés de R. M. Douglas ».

2012

7 décembre, Strasbourg, séminaire doctoral du Groupe d’études orientales, slaves et néo-helléniques, « Mémoire et société: mémoire des violences du XXe siècle à l’est de l’Europe » (Emilia Koustova et Christiane Séguy) : « Mémoires des expulsés dans les deux Allemagnes après 1945 ».

2011

4 novembre 2011, Strasbourg, Faculté des sciences historiques, Journée d’études sur la propagande (Séverine-Antigone Marin et Alexandre Sumpf) : « Effacer mille ans de frontière. Deux campagnes sudètes de rapprochement avec l’Allemagne dans la Tchécoslovaquie des années vingt ».

 

Vulgarisation

2011

1er décembre, « L’exil ». Conférence au Festival Strasbourg-Méditerranée, Café Babel/Bibliothèque alsatique du Crédit Mutuel (Strasbourg).

5 novembre, « Die Sudetendeutschen in den kulturellen und politischen Beziehungen zwischen Deutschen und Tschechen aus französischer Sicht ». Conférence au Congrès régional culturel de la Sudetendeutsche Landsmannschaft, Rhénanie du nord-Westphalie, Bochum.

2010

8 avril, conférence au Centre culturel tchèque (Paris) sur « Les Allemands des Sudètes en Tchécoslovaquie au XXe siècle ».

Editions

Edition du livre René Capitant. Face au nazisme. Ecrits 1933-1938, Strasbourg (Presses universitaires) 2004, 282 pages. Directeur de la publication : Olivier Beaud, postface de Philippe Burrin.

Colloques et journées d'études (organisation)

29 janvier 2016, Strasbourg : journée d’étude « L’Europe médiane dans l’Europe » organisée pour le GDR « Europe médiane » en partenariat avec la Bibliothèque nationale universitaire.

19-21 novembre 2014, Strasbourg : avec Jean-Noël Grandhomme et Raphaël Georges, organisation du colloque international « 1914-1918, soldats d’entre-deux. Les identités nationales dans les témoignages des combattants des Empires centraux » en partenariat avec les Musées de Strasbourg.

Autres activités

Membre du comité de rédaction de la Revue d’Allemagne.

Chercheur partenaire de l’UMR SIRICE-Sorbonne « Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe ».

Membre du comité de pilotage du GDR « Europe médiane ».