Anne-Valérie Solignat

Maître de conférences en histoire moderne

solignat@unistra.fr

Titres universitaires

Thèse de doctorat : Les noblesses auvergnate et bourbonnaise. Pouvoir local, stratégies familiales et administration royale (vers 1450-vers 1650). Université Paris 1, 2010. 

Agrégée d’histoire (2003) 

Ancienne boursière de la Fondation Thiers, Institut de France (2008-2009).


Champs de recherche

Histoire politique et sociale (XVe-XVIIIe siècles), France et Europe.
Histoire des institutions et de l’administration de l’État.
Noblesses et pouvoirs (XVe-XVIIIe siècles).
Histoire sociale, culturelle et politique de la guerre (XVe-XVIIIe siècles).

Enseignements

2016-2017

Introduction à l’histoire de l’Europe moderne (XVe-XVIIIe siècle), TD, licence, 1ère année.

Le royaume de France entre Renaissance et guerres de religion, CM et TD, licence, 3ème année.

Sources et méthodes de l’histoire moderne, séminaire de Master recherche, 1ère année.

Les élites à l’époque moderne. Sources, bilan et perspectives, séminaire de Master recherche, 1ère année.

2015-2016

Le royaume de France entre Renaissance et guerres de religion, CM et TD, licence, 3ème année.

Sources et méthodes de l’histoire moderne, séminaire de Master recherche, 1ère année.

Colles, leçon d’histoire générale et explication de documents historiques, agrégation externe d’histoire.

Travaux

Travaux personnels

Sortir de la noblesse. Classement et reclassement social (Etude comparée européenne. XVe-XVIIIe siècle)

Le pouvoir local à l’épreuve de l’absolutisme. Les seigneuries en France à l’époque moderne

Projets collectifs

Membre du programme de recherche « Investir dans le sacré. Europe-Amérique (XVIe-XIXe siècles), Université Paris Ouest-Nanterre, Université de Valladolid, Université de Buenos Aires et Casa de Velàzquez.

Collaboration au travail d’édition numérique critique en XML-TEI des Mémoires sur la vie de Messire Michel de Marillac, garde des Sceaux par Messire Nicolas Lefevre sieur de Lezeau, GRIHL-CRH, EHESS, et IHMC, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Publications

Ouvrages 

Les seigneurs et le roi. Les nobles d’Auvergne à l’aube de l’absolutisme (1450-1665). Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, collection Études sur le Massif Central, à paraître au printemps 2017. 

Articles

« La noblesse d’Auvergne face à la trahison du connétable de Bourbon en 1523 », dans Annales de Bourgogne, vol. 89, 2017, à paraître.

« Cadeaux et marchandages diplomatiques pendant la campagne à l’Empire en 1519 », dans Seizième Siècle, vol. 12, 2016, à paraître.

« Le pouvoir des « dames ». Le rôle des femmes dans la transmission du patrimoine dans la noblesse au XVIe siècle », dans Source(s), n°8-9, 2016, p. 17-39.

« Conflits familiaux et perpétuation du pouvoir local : la belle-mère, élément de déstabilisation de la maison noble ? », dans Popolazione e storia, numéro spécial coordonné par Christine Dousset et Stéphane Minvielle, vol 14, n°1, 2013, p. 55-77.

« Les fondations pieuses de la noblesse. Entre exaltation du pouvoir seigneurial et charge financière pour les vivants », dans Histoire et mesure, numéro spécial Le prix de la mort, XXVII-1, 2012, p. 133-160.

« Funérailles nobiliaires et pouvoir seigneurial à la Renaissance », dans Revue Historique, janvier 2012, n°661, p. 101-130.

« Les généalogies imaginaires des Marillac ou comment faire des siens des gentilshommes de noblesse immémoriale », dans Les dossiers du Grihl, Nicolas Lefevre de Lezeau et l'écriture [en ligne].

« L’exil auvergnat de Marguerite de Valois. La cour d’Usson, 1587-1605 », dans Hypothèses, 2008, Travaux de l’École Doctorale d’Histoire de l’université Paris 1, p. 39-51.

« Les noblesses auvergnate et bourbonnaise. Pouvoir local, administration royale et stratégies familiales (vers 1450-vers 1650) », dans Perspectivia, revue du Deutsches Historiches Institut Paris, Adel in Wandel (XVIe-XXe siècle), 2008.

Actes de colloques

« État et cultures familiales. Les généalogies politiques de la noblesse dans le Grand Siècle », dans Sabine ARMANI et Julie DOYON (dir.), L’Empire paternel. Familles et pouvoirs (Antiquité romaine, époque moderne, Genève, GEORG, sous presse.

« Perpétuer la maison. La place des ancêtres dans la transmission de l’identité nobiliaire », dans Isabelle Luciani et Valérie Pietri (dir.), L’incorporation des ancêtres. Généalogie, construction du présent, Aix-en-Provence, Presses Universitaires d’Aix-Marseille université, 2016, p. 175-197.

« Administrer la seigneurie et l’État royal au xvie siècle. Les officiers seigneuriaux d’Auvergne, premiers rouages administratifs et judiciaires du royaume », dans Antoine Follain (dir.), Contrôler et punir les agents du Pouvoir (xvie-xviiie siècle), Dijon, Éditions Universitaires de Dijon, 2015, p. 46-76.

« L’absence de formations des gentilshommes au ban et à l’arrière-ban d’Auvergne au XVIe siècle », dans Savoir et savoir-faires militaires en Occident. 1494-1870 : la formation du militaire, Bernard Gainot et Benjamin Deruelle (dir.), Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne, 2013, p. 55-79.

« Fidéicommis et hégémonie politique de la noblesse auvergnate au XVIe siècle », dans Mélanges de l’École française de Rome, 124-2, 2012, p. 403-419.

« Haute noblesse auvergnate et écriture du lignage. Les vicomtes de Polignac et le marquis de Canillac », dans Écritures de familles, écritures de soi (France-Italie, XVIe-XIXe siècle), Michel Cassan (dir.), Limoges, PULIM, 2011, p. 173-200.

Communications (non publiées)

Communications dans le cadre de colloques et de journées d’études

« La noblesse d’Auvergne et la trahison du connétable de Bourbon (1523) », Colloque international coordonné par Jacques Paviot, CHREC (EA 4392), Centre Georges Chevrier (UMR 7366), Laboratoire des Sciences historiques (EA 2273) et IRHIS (UMR 8529), Bourg-en-Bresse, Monastère royal de Brou, 14-15 septembre 2016.

« Honorer sa maison. Les ancêtres au temps de la Ligue, entre défense de la foi et manifeste politique », Colloque international coordonné par Aliocha Maldavsky, L’Église des laïcs dans l’Amérique hispanique et en Europe (XVIe-XXe siècle), Casa de Velázquez, Madrid, 4-6 juillet 2016.

« La maladie imaginaire de l’amiral de Bonnivet après l’échec de la campagne impériale de 1519 », Journée d’étude de l’université Paris IV et de l’université Paris 13, organisée par Élisabeth Belmas et Xavier Le Person, La maladie diplomatique (XIVe-XIXe siècle), 16 mai 2014.

« Perpétuer la maison. La place des ancêtres dans la transmission de l’identité nobiliaire », Journée d’étude du Labexmed, UMR Telemme (Aix-Marseille Université), organisée par Isabelle Luciani, ADN. Nouvelles origines. L’entrée en scène de l’ADN dans les récits d’ancestralité, 15 novembre 2013.

« État et cultures familiales. Les généalogies politiques de la noblesse dans le Grand Siècle », Journée d’étude de l’université Paris-13, Fondation MSH-Paris, IAHJCC, organisée par Sabine Armani, Julie Doyon et Thierry Rentet, Famille(s) et pouvoir(s). Regards croisés : Antiquité romaine - époque moderne, 16 novembre 2012.

« Les généalogies familiales entre guerres de religion et Fronde. La construction politique du langage des élites à l’épreuve de la monarchie absolue », Journée d’études du Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (Université de Nice) et de l’UMR Telemme (Aix-Marseille Université), organisée par Valérie Pietri et Isabelle Luciani, Généalogie, Histoire et pouvoir : des récits de légitimation du Moyen Age à nos jours, 20 et 21 avril 2012.

Discutante de Robert Descimon (avec Elie Haddad et Nicole Lemaitre), Journée d’études du programme Penser l’édition numérique critique : La Vie de Michel de Marillac par Nicolas Lefèvre de Lezeau, « La vie de Michel de Marillac et les expériences politiques du garde des sceaux », Grihl-CRH (UMR 8558 CNRS-EHESS) et IHMC (EA 127, université Paris 1), 25 novembre 2011.

« Conflits familiaux et perpétuation du pouvoir local : la belle-mère, élément de déstabilisation de la maison noble ? », Colloque international des Société de Démographie Historique, Société italienne de Démographie Historique et INED, atelier 2 Parentalités alternatives de la fin du Moyen Âge à la fin du XIXe siècle, 15 et 16 septembre 2011.

« Les généalogies imaginaires des Marillac ou comment faire des siens des gentilshommes de noblesse immémoriale », Journée d’études du programme Penser l’édition numérique critique : La Vie de Michel de Marillac par Nicolas Lefèvre de Lezeau, « Nicolas Lefèvre de Lezeau et l’écriture », GRIHL-CRH (UMR 8558 CNRS-EHESS) et CRHM (EA 127, université Paris 1), 23 mars 2011.

« Recompositions familiales et pouvoir de la noblesse au XVIe siècle. La puissance des filles héritières dans la parenté aristocratique », Rencontres de Binic du 11 et 12 mars 2011, CERHIO, Université Rennes 2 Haute-Bretagne et Université de Bretagne Occidentale.

« Fidéicommis et hégémonie politique de la noblesse auvergnate au XVIe siècle », Atelier II du programme Fidéicommis et mécanismes de conservation du patrimoine organisé par l’École française de Rome, l’Università Ca’ Foscari di Venezia et l’Université Paris Ouest-Nanterre, Venise, 1-2 octobre 2010.

“The Auvergne nobility and the Constable of Bourbon’s betrayal (1523)”, Aspects of loyalty, patronage and social flexibility in times of crisis: Aristocratic survival, Session in the Elites Network of the 2010 European Social Science History Conference, Gand, 13-16 avril 2010.

« Écrire l’histoire de son lignage dans la haute noblesse auvergnate. Justifications politiques et identité mythologique chez les vicomtes de Polignac et les marquis de Canillac », Journées d’études de l’université de Limoges, organisées par Michel Cassan, De l’écriture de famille à l’écriture de soi, 2 avril 2010.

« Les correspondances et l’information en France aux XVIe et XVIIe siècles : rédacteurs, récepteurs et porteurs de lettres », Table ronde, Université Paris 1, CRHM, 18 décembre 2009.

« L’absence de formations des gentilshommes au ban et à l’arrière-ban d’Auvergne au XVIe siècle », Journée d’études, Savoir et savoir-faires militaires en Occident. 1494-1870 : la formation du militaire, organisée par l’Université Paris 1, le CEHD et la Fondation Saint-Cyr, 29 janvier 2009.

 « Les noblesses auvergnate et bourbonnaise. Pouvoir local, administration royale et stratégies familiales (1450-1650) », Université d'été du Deutsches Historiches Institut Paris, Adel in Wandel (XVIe-XXe siècles), 23-25 juin 2008.

« L’exil auvergnat de Marguerite de Valois. La cour d’Usson, 1587-1605 », dans La Cour. Pratiques administratives et politiques, Rencontres de l’École Doctorale d’Histoire de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, novembre 2007.

Communications dans le cadre de séminaires

« Les bâtards de la noblesse », EHESS, séminaire de Sylvie Steinberg et de Charles de Miramon, Histoire de la filiation. La bâtardise et autres « tâches » de naissance, séance des 11 et 18 avril 2016.

« Les officiers seigneuriaux, principaux rouages militaire et judiciaire du royaume de France (XVIe-XVIIe siècles) », séminaire d’histoire moderne animé par Antoine Follain, Université de Strasbourg, 2 décembre 2011.

« La noblesse auvergnate entre la Ligue du Bien Public et la Fronde. Réflexions autour de la transmission du patrimoine immatériel et de la mémoire politique dans le temps long de la Renaissance », séminaire d’histoire moderne animé par Laurent Bourquin, Université du Maine, 18 avril 2011.

« Le château, créateur des déclinaisons familiales de l’identité nobiliaire ? », Séminaire de master organisé par Philippe Hamon, Université Rennes 2 Haute-Bretagne, séance du 10 février 2011.

« D'Oiron à Pavie. Comment devenir un favori des rois sans parvenir à le rester : les frères Gouffier et François Ier », Société des Amis du CESR, Tours, séance du 31 janvier 2011.

«  Les conflits de voisinage dans l’Auvergne du XVIe siècle. Le rôle de la militarisation des frontières seigneuriales dans la sociogenèse de la noblesse provinciale », Université Paris 1, séminaire d’histoire militaire animé par Hervé Drévillon, Bernard Gainot et Laurent Henninger, séance du 7 avril 2010.

« L’usage des fidéicommis dans la noblesse d’Auvergne au XVIe siècle », EHESS, séminaire de Robert Descimon et d’Élie Haddad, Anthropologie politique de la noblesse française, d’épée et de robe, séances des 22 et 29 janvier 2010.

« Les familles de Polignac et de Montboissier-Beaufort-Canillac en quête d'une preuve de noblesse au XVIIe siècle », Université d’Artois, Centre de Recherches et d’études - Histoire et Société, séminaire de formation doctorale sur le thème de La Preuve, 12 décembre 2009.

« La construction des politiques lignagères de la noblesse face au renforcement de l'État en Auvergne et en Bourbonnais au XVIe siècle », séminaire d’histoire moderne animé par Wolfgang Kaiser, Christine Lebeau et Nicole Lemaitre, Université Paris 1, IHMC, avril 2009.

« La formation du militaire (XVIe-XIXe siècle) », séminaire de l’Université Paris 1, organisé par Bernard Gainot et Laurent Henninger, en collaboration avec Hervé Drévillon, Guerre, conflits, et société du milieu du XVIe siècle au début du XIXe siècle, séance du 10 décembre 2008.

Lectrice d’Ariane Boltanski, Les ducs de Nevers et l’État royal. Genèse d’un compromis (ca. 1550 - ca. 1600), Genève, Droz, 2006, séminaire « Un livre, des lecteurs », Université Paris 1, IHMC, 13 décembre 2007.

« L’évolution du ban et de l’arrière-ban en Auvergne et en Bourbonnais au XVIe siècle », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, séminaire animé par Bernard Gainot, Laurent Henninger et Pierre Serna, Conflits, sociétés et guerres à l’époque moderne, mars 2007.

Organisation ou co-organisation de manifestations scientifiques

Organisation de la Journée d’étude Le pouvoir local de la noblesse. Pour une comparaison européenne (XVe-XVIIIe siècle), Institut d’Histoire moderne, ARCHE (EA 3400), Université de Strasbourg, 13 juin 2014.

Organisation de la Journée d’étude Penser l’édition numérique critique et savante. La TEI entre dévotion et libertinage : analyse de structure de textes du XVIIe siècle. Colloque de Digital Humanities, GRIHL-CRH (UMR 8558 CNRS-EHESS) dans le cadre du projet européen ENBaCH, 5 mars 2012.

Autres activités

Responsabilités

Membre du jury du Capes externe d’Histoire-géographie. Commission d’histoire (2007-2012)

Coordinatrice de la Licence Humanités pour la Faculté des Sciences Historiques.