Anne Corneloup

Maître de conférences en Histoire de l’art moderne

corneloup@unistra.fr

Parcours :

Élue Maître de conférences à la faculté des Sciences historiques de l’Unistra-Université de Strasbourg (2003).

Qualification CNU section 22 (2002).

Docteur en Histoire, Grenoble 2 (thèse : Portrait et poétique chrétienne autour de 1500, dir. Pr Jacques Solé ; mention Très honorable avec les félicitations à l’unanimité, décembre 2001).

Allocataire de recherche du Ministère (contrat doctoral 1997-2000).

DEA d’Histoire culturelle, Grenoble 2 (boursière, mention TB, major, 1997).

Licence puis Maîtrise d’Histoire de l’art, Grenoble 2 (mention TB, 1995 puis 1996).

Diplômée de l’ESCP-École Supérieure de Commerce de Paris (Grande école à bac+5 en Gestion d’entreprise, 1993 ; et 2 ans d’expérience professionnelle dans l’entreprise privée).

Baccalauréat C-Sciences, Grenoble (mention TB, 1988, puis Prépa Lycée du Parc, Lyon).

Champs de recherche

Spécialité : Histoire de l’image et du visuel, 1430-1630, en particulier Italie, Espagne

Orientation méthodologique :

Iconologie : au sens de l’analyse des procédés, des moyens et des fins, sociales, religieuses ou politiques, du discours visuel.

Réflexion méthodologique sur les outils de l’iconologue ; dans ses rapports avec d’autres courants herméneutiques ; notamment microstoria, « pensée par cas », visual studies, gender studies, histoire des mentalités / des sensibilités / des émotions.

Questionnement sur la possibilité d’un transfert des outils de l’historien-iconologue des temps passés vers l’analyse du discours visuel dans nos sociétés contemporaines.

Orientations thématiques :

Rapports sacré/profane : e.g. motivations du portrait profane inséré dans la scène sacrée.

Fonction des procédés humoristiques dans l’image notamment religieuse.

Nouveaux usages de la figure sainte, notamment féminine, dans la première modernité.

Place de la femme ; rapports, configurations homme/femme ; conjugalité.

Enseignements

En Master à l’Université de Strasbourg, direction de mémoires, depuis 2003, et séminaires, depuis 2005, portant sur

« Conjugalités : figurer le couple à l’ère moderne », en 2019.

« Vanités : histoire d’un genre, histoire de mentalités », en 2019 sq.

« Histoires de famille(s) dans les arts visuels », de 2016 à 2018.

« Peinture et société : études de cas (XVIIe s.) », renouvelé annuellement dep. 2015.

« Figurer le couple : image et “mentalités” conjugales », en 2014 et 2015.

« Féminisme et histoire de l’art : héritages, écueils, pistes », en 2013.

« Le gros plan dramatique dans la première modernité : formes, fonctions, enjeux », en 2012 et 2013.

« Imitation, ressemblance, expression », de 2009 à 2011 (avec Martial Guédron).

« Corps et âme dans les arts visuels », en 2007 et 2008 (idem).

« Modèles et contre-modèles du corps humain », en 2005 et 2006 (idem).

En Licence, CM et TD d’histoire l’art 1430-1630, depuis 2000

Service de Maître de conférences à l’Université de Strasbourg, Faculté des Sciences historiques, depuis septembre 2003. Et auparavant :

Chargée de 6 modules à Lyon 2 et Grenoble 2, année 2002-2003.

ATER à Tours sur vacance de poste MCF, année 2001-2002.

ATER à Grenoble sur vacance de poste PR, année 2000-2001.

Travaux dans un cadre collectif

Membre titulaire, depuis 2003, de l’équipe EA3400 ARCHE - Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, Université de Strasbourg.

Membre du comité de rédaction – au départ trois membres, dir. de la publication Nicolas Bourguinat – de la revue Source(s). Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, depuis sa phase de conception et lancement, 2012, jusqu’à déc. 2017, remaniement complet de l’équipe. 11 numéros parus sur cette période 2012-2017.

Membre invitée, 2010-2012, du GIRI - Groupe interdisciplinaire de recherches iconographiques, responsable Stavros Lazaris, dans le cadre de leur thématique pluri-annuelle, Le détail ; UMR7044 - Étude des civilisations de l’Antiquité, Université de Strasbourg.

Membre associée, 2008-2012, du CHAR - Centre d’histoire de l’art de la Renaissance, resp. Philippe Morel ; HICSA - Histoire culturelle et sociale de l’art, Paris 1.

Membre du projet MISHA - Maison des sciences de l’homme Alsace : Méditations sacrées, méditations profanes, participation aux conférences-tables rondes 2006-2009, dir. Pierre Hartmann, Université de Strasbourg.

Animation de débats-discussions avec divers chercheurs invités à l’Université de Strasbourg : avec Luisa Capodieci (autour du thème « Le Prince et les arts », 25 février 2012) ; avec Marie José Mondzain (autour des « Économies du regard », 4 avril 2012) ; avec Carlo Ginzburg (autour de « L’affaire Sofri », 25 mars 2013)...

Publications (articles personnels, éditions ou directions scientifiques)

« Raphaël », « Titien », dans Le bonheur. Dictionnaire historique et critique, dir. Michèle Gally, Paris, Éditions du CNRS, à paraître.

Éditions scientifiques dans le cadre de la revue Source(s). Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, comme membre du comité de rédaction, jusqu’en décembre 2017 :

Avec Nicolas Bourguinat (dir. de la revue), Laurence Buchholzer (autre membre du comité de réd.) et Jean-Pascal Gay (id.) : Source(s) n° 1, dossier Circulations et transferts : France, Italie, Méditerranée, 2012, 133 pages.

Avec Nicolas Bourguinat, Laurence Buchholzer et Jean-Pascal Gay : Source(s) n° 2, dossier Savants / savoirs, 2013-1, 193 pages.

À partir du n° 3 la revue s’est dotée d’un dir. scientifique spécifique pour chaque dossier semestriel. Dès lors, participations personnelles au sein de la revue :

Contributions éditoriales « de première couche », i.e. : corrections de fond, de forme et de normes, suggestions aux auteurs, dialogue éditorial avec lesdits, au fil de ces n° 3 (2013-2) à n° 11 (2017-2) : au total, une vingtaine d’articles édités + la totalité de ceux du n° 5 (dir. A. Corneloup cf. infra).

Par ailleurs, entre 2012 et 2017 également, tâches basiques d’un membre de comité de rédaction, i.e. : instructions aux dir. de numéro successifs, corrections « de seconde couche », relectures d’épreuves ou encore suivi PAO-imprimeur.

Enfin, conception et réalisation des maquette intérieure et couverture originales de cette revue. L’ensemble des numéros parus sont consultables en ligne : http://ea3400.unistra.fr/publications/sources-arts-civilisation-et-histoire-de-leurope/

« Licence artistique », dans Dictionnaire historique de la liberté, dir. Georges Bischoff et Nicolas Bourguinat, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2015, p. 579-589.

« Peindre la Fuite, le Repos, le Retour, dans l’Italie du XVIe siècle : les Saintes Familles comme figures de l’exil », dans Questions d’appartenance. Les identités de l’Antiquité à nos jours (compr. actes de la journée Exils et exilés, CRESAT-Université de Haute Alsace, Mulhouse, 2 décembre 2011), éd. Céline Borello et Airton Pollini, Paris, Orizons, 2015, p. 265-282.

Direction scientifique : Affects, émotions, convictions : l’intime et l’historien, dossier thématique de la revue Source(s). Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, n° 5, 2014, 214 pages. [version en ligne]

« Affects, émotions, convictions : l’intime et l’historien. Présentation », Source(s). Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, n° 5, 2014, p. 7-14.  

« Autour d’une “Jeune femme au nourrisson” de Cranach : traces de l’intime conjugal dans le portrait », Source(s). Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, n° 5, 2014, p. 47-74.

« Une histoire en détail dans le détail manquant de la fable : les “Vénus et Adonis” de Titien au regard de la poétique ovidienne », Ktèma, n° 37 (actes du colloque Le détail dans les cultures visuelles de l’Antiquité, GIRI-Unistra, Strasbourg, 15-17 mars 2012, éd. Stavros Lazaris), 2012, p. 385-400.

« Nudité recadrée, nudité glosée : l’ “Adam et Ève” en buste de Hans Holbein le Jeune », dans Nudité sacrée. Le nu dans l’art religieux de la Renaissance, entre érotisme, dévotion et censure (actes, Centre d’Histoire de l’Art de la Renaissance-INHA, Paris, 13-14 juin 2008), éd. Élisa de Halleux et Marianna Lora, Paris, Publications de la Sorbonne, 2011, planche 1, p. 33-48.

« Études de genre et iconologie : sur une histoire de sexes chez Pietro Vecchia », Cités. Philosophie, politique, histoire, n° 44 (dossier Genre et sexe, éd. Marie-Anne Lescourret), décembre 2010, p. 61-75. [version en ligne]

« Grâce et monstruosité : un corps à corps portant à rire dans l’iconographie religieuse (XVe-XVIe s.) », dans Rire avec les monstres (actes, Musée des Beaux-Arts de Nancy, 11-12 décembre 2009), éd. Martial Guédron et Sophie Harent, Deauville, Illustria-La librairie des musées, 2010, p. 41-54.

« Imitation christique et distanciation critique chez Albrecht Dürer. Des autoportraits individuels aux autoportraits insérés », trad. japonaise dans [Portrait et individualité] (actes, Université de Tokyo-Rikkyo, 28 octobre 2006), éd. Université Tokyo-Rikkyo, 2008, p. 86-129.

« Entre Lombardie et Vénétie, entre enjeux politiques et singularités artistiques : peut-on parler d’une École bergamasque au XVIe siècle ? », dans La notion d’école (actes, Université Strasbourg 2, 12-13 décembre 2003), éd. Christine Peltre et Philippe Lorentz, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2007, p. X-XX (ill.), p. 105-122.

« Agostino Veneziano, “Lycaon et Jupiter” », « Lavinia Fontana, “Portrait d’Antonietta Gonsalus” », « Anonyme, “Costume d’homme sauvage” », « Valentin Lefebre, “Saint Jérôme dans le désert” », « Loutherbourg, “Première Suite d’animaux” », dans Cat. exp. Homme animal. Histoires d’un face à face, dir. Laurent Baridon et Martial Guédron, Paris, Adam Biro, 2004, p. 172-176, 179-181.

« Le corps de saint Marc et celui de Rangone. Ou le principe d’ “imitatio” selon Tintoret », Studiolo. Revue d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, n° 2, 2003, p. 107-137.

Communications non publiées (sélection)

« Filles et mères, monstres ou saintes… Figures de la femme à l’aube des temps modernes », conférence dans le cadre de la programmation culturelle de la ville de Belfort (ici en lien avec la Journée du droit des femmes et le spectacle de Norah Krief Les ruines, chant pour ma mère), Belfort, IDEE, programmée 10 mars 2020.

« Extravagances d’El Greco ? Retour sur ses chemins de traverse », conférence dans le cadre de l’exposition Greco (dir. G. Kientz et Ch. Chastel-Rousseau), Paris, Auditorium du Grand Palais, programmée 22 janvier 2020.

« Vanités ? Vanité ! », conférence dans le cadre du programme Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg, 16 novembre 2017.

« Moïse, Michel-Ange et Freud… », avec George-Henri Melenotte, auteur, et Laurie Laufer, psychanalyste, conférence-table ronde (org. S. Boehringer), Strasbourg, auditorium Librairie Kléber, 7 octobre 2017.

« Faire voir la misère de l’autre, pousser à la charité : dispositifs de miséricorde dans l’art des XVe-XVIIe siècles », colloque Le risque de la miséricorde. Entre la loi et la charité… (org. Sébastien Milazzo), Unistra, Faculté de Théologie catholique, 4 janvier 2017.

Dans le cadre du même colloque Le risque de la miséricorde à l’Unistra, traduction intégrale depuis l’anglais, 24 000 signes, de la conférence plénière ainsi délivrée, en français, par Timothy Radcliffe o.p., le 3 janvier 2017.

« Festivités et autres amusements profanes dans la figuration des joies – et douleurs – sacrées : quelques observations », Rencontres de Bournazel 2016. Jeux et divertissements à la Renaissance (org. Thierry Verdier, EA CRISES Montpellier III), château de Bournazel, 24 septembre 2016.

« “Una donna più degna dell’huomo” ? Du double-entendre dans la figuration picturale des rapports homme-femme », conférence du Séminaire Collectif d’histoire de l’art de la Renaissance (CHAR-EHESS-EPHE), Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 20 mai 2016.

« Peindre la vanité au XVIe siècle », conférence pour les publics du Secondaire (cycle La vanité, classe de 1ère Français, org. Marie Dethurens), Strasbourg, Lycée Fustel de Coulanges, 11 mai 2016.

« Murs sacrés, présences profanes : sur la place du donateur dans la peinture de la Renaissance », conférence pour les Musées de Strasbourg, cycle Fresques et peintures murales, MAMCS, 22 janvier 2016.

« Pour le meilleur, pour le pire. Figurer en peinture la conjugalité des textes sacrés », colloque Conjugalité, mariage, famille : retour sur le  synode (org. Pierre Keith et Sébastien Milazzo), Unistra, Faculté de Théologie catholique, 5 janvier 2016.

« Viols éloquents ? Autour des peintures de couples de Pietro Vecchia (Venise, 1603-1678) », conférence au séminaire d’Antoine Follain Trop c’est trop [sur l’insupportable dans l’histoire ou selon l’historiographie], Unistra, ARCHE, 20 juin 2015.

Présidence de séance et communication, à la journée d’étude Les émotions en situations (org. Pascal Hintermeyer et Jean-Philippe Heurtin), Unistra, École doctorale Sciences Humaines et Sociales, 17 avril 2015.

« “Gender studies” et Histoire de l’art (moderne) : où en est-on ? », conférence-atelier, Unistra, 23 novembre 2012.

« Le fouet et la panière : conversion des moyens, ajustements du discours, dans les “Christ chassant les marchands du Temple” d’El Greco », journée d’étude Micro-histoire(s) de propagande (org. Séverine Marin et Alexandre Sumpf), Unistra, ARCHE, 4 novembre 2011.

« Le dieu, la brute et le poète : une histoire d’hommes. Autour du “Lycaon et Jupiter” d’Agostino Veneziano », conférence au séminaire de Marie-Anne Lescourret Les genres, Unistra, 7 décembre 2009.

« De la série au cas aporétique : quelques problèmes concrets pour l’historien (de l’art) face aux images », conférence dans le cadre des Journées de l’EA3400 (org. Benoît Tock), Unistra-Université de Strasbourg, 9 octobre 2009.

« Méditations de femmes dans la peinture renaissante. Du paradigme de l’Annoncée au portrait de profil », conférence dans le cadre du projet pluridisciplinaire Méditations sacrées, méditations profanes (resp. Pierre Hartmann, projet MISHA), Université Strasbourg 2, 13 mars 2008.

« El Greco ou Byzance en avance. Quête et apport de modernité d’un Oriental en Occident », journée d’étude La modernité négociée. Usages du temps et histoires de l’art à l’époque classique (org. Philippe Bordes et Guillaume Cassegrain, équipe Art, Imaginaire, Société du LARHRA-CNRS), Université Lyon 2, 14 septembre 2006.

« Métamorphoser les “Métamorphoses”. Contribution à une définition de l’ “inventio” en peinture au XVIe siècle », conférence dans le cadre des séminaires de l’ENS-Ulm Le vocabulaire de l’esthétique. La tradition latine dans la pensée de l’art (org. Maurice Brock et Colette Nativel), Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 11 mars 2006.

« Autour d’un géant de Lotto. Problèmes d’échelle dans la figuration de saint Christophe », journée d’étude Question d’échelle dans les arts à la Renaissance (org. Marion Boudon-Machuel, Pascale Charron et Maurice Brock), Université de Tours-Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, 10 mars 2006.

« Aspects du portrait inséré. Le cas de Pontormo, peintre-donateur », conférence au séminaire de Philippe Bordes Arts, idéologies, société, Université Lyon 2, 11 janvier 2005.

« Enfance chrétienne, enfance païenne. L’Enfant et les putti dans l’art de la Renaissance italienne », conférence grand public dans le cadre du cycle L’enfance dans l’art, l’enfance de l’art (six conférences, octobre 2004-mars 2005, org. Anne Corneloup), UTL de Strasbourg, 10 novembre 2004.

« Domenikos Theotokopoulos, dit “El Greco”, pouvait-il être peintre de la Contre-Réforme espagnole ? », colloque Religions, unité de l’État, conscience nationale (org. Patrick Werly), Université Strasbourg 2,14-16 octobre 2004.

« De l’attribut iconographique au compagnon ambivalent : les “bêtes” de saint Jérôme », journées d’étude Homme et animal du Moyen Âge à l’époque contemporaine (org. Georges Bischoff), Université Strasbourg 2, 22-23 janvier 2004.

« Les voyages de Dürer en Italie et aux Pays-Bas », conférence grand public dans le cadre du cycle Voyages d’artistes (org. Christine Peltre), UTL de Strasbourg, 26 novembre 2003.

« Jérôme et la mélancolie. Autour du “Saint Jérôme” de Pontormo », journée d’étude Le lexique artistique à la Renaissance (org. Maurice Brock), Université de Tours-Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, 16 mars 2001.

« L’historien de l’art, les archives et l’animisme. Le cas Warburg », séminaire doctoral Histoire culturelle. Bilan historiographique et directions de recherches (org. Daniel Grange), Université Grenoble 2, 12 février 2000.

« Portraits de femmes, figure de Marie. À propos de trois tableaux, de Lotto, Metsys et Léonard », conférence au séminaire de Philippe Morel Figures apologétiques de la femme dans la peinture de la Renaissance, Université Paris 1, 8 avril 1998.

« L’éloge du Prince », conférence au Musée de Grenoble, en clôture du colloque éponyme (org. Isabelle Cogitore, Francis Goyet), Université Grenoble 3, 4-6 décembre 1997.

Responsabilités administratives et de gestion

À l’Université de Strasbourg

Années 2013 à 2019 : Vice-présidente Faculté Sciences historiques du Comité d’experts scientifiques section 22. À ce titre, chargée d’organiser (i.e. consultations préalables des départements concernés, dépouillement complet des candidatures, tenue des commissions, suivi avec la DRH…) le recrutement des ATER en : Histoire moderne ; Histoire contemporaine ; Histoire de l’art.

2010 : Porteuse de la liste « Connexion » (composée de Maîtres de conférences Faculté Sciences historiques + Sciences Po, pour la section 22), aux élections générales en vue des nouveaux comités d’experts de l’Unistra : liste entièrement élue.

Depuis 2007 : Membre de la Commission de spécialistes / du Comité d’experts section 22. Ces Commissions/Comités sont, à l’Unistra, notamment en charge du recrutement des ATER. À partir de 2010, y siègent ensemble, en sec. 22, universitaires de Sciences Po et de la Faculté Sciences historiques.

Autres fonctions ou participations ou travaux également assurés hors « Référentiels » : chargée de l’interface avec les services Usages du numérique/PAO pour l’équipe de recherche ARCHE (en 2011) ; idem pour la Faculté Sciences historiques (2013) ; ...

Dans le cadre de la Licence Histoire de l’art

Année 2016-2017 : intérim (entre deux Directions) de la direction-responsabilité de la Licence Histoire de l’art, pour les trois niveaux, L1, L2, L3.

Années 2010 à 2014 : chargée des Équivalences et Validations d’acquis pour la Licence Histoire de l’art. (Et à nouveau pour l’année 2019-2020, à titre d’intérim.)

Années 2005 à 2009 : direction-responsabilité de la Licence Histoire de l’art, pour les trois niveaux, L1, L2, L3.

Années 2005 puis 2009 : porteuse des deux Projets quadriennaux successifs pour la Licence Histoire de l’art.

Années 2003 et 2004 : travaux en vue de la refonte complète du diplôme dans le cadre de la « Réforme LMD » : chargée de la nouvelle Licence Histoire de l’art à l’Université de Strasbourg.

Membre des jurys de Licence depuis 2003 (présidence de 2005 à 2009).

Participations à divers comités, jurys ou concours, autres domaines de compétences

Évaluations-expertises : pour le Conseil Scientifique de l’Unistra (demande de financement d’un colloque, 2014) ; pour les Presses Universitaires Blaise Pascal (soumission d’actes de colloque, été 2015) ; pour l’HCERES (membre du comité d’évaluation d’une UMR, automne-hiver 2015) ; pour la Revue des Sciences religieuses (printemps 2018)...

Membre du Comité de sélection : pour le poste MCF n° 428 Histoire de l’Architecture et du Patrimoine, coord. Christine Peltre, Unistra, 2008 ; pour le poste MCF n° 1464 Histoire moderne, coord. Antoine Follain, Unistra, 2012 ; pour le poste MCF n° 4319 Arts du Moyen Âge : monde chrétien et/ou monde musulman, coord. Marc Schurr, Unistra, 2016 ; pour le poste MCF n° 4320 Arts dans l’espace germanique, coord. Martial Guédron, Unistra, 2016.

Membre du jury de soutenance de thèse : de Jiyeon Lee, Typologie et analytique des espaces dans la peinture européenne de la Renaissance, dir. Marie-Anne Lescourret, 30 avril 2014, Unistra.

Présidence des jurys de l’ESAD-École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, pour le diplôme DNSEP Communication-illustration : 20-21 mars 2013 (soutenance des mémoires de recherche), 19-20-21 juin 2013 (présentation des travaux plastiques).

Pour le Centre de Gestion 54 de la Fonction Publique Territoriale : concepteur de sujet de dissertation pour le concours externe de Directeur d’établissement d’enseignement artistique 1ère catégorie, en janvier-mars 2012 ; pour la même épreuve session 2015, testeur de sujet, en décembre 2014.

Expérience des jeunes publics Éducation nationale, 1996-1997 : sur quatre trimestres, 12 heures hebdomadaires de sensibilisation à l’Histoire de l’art, CP-CM2, dans le cadre du projet pédagogique de l’école primaire Du Jardin de Ville, Grenoble.

Expérience des musées, 1995-1996 : stage de longue durée, à mi-temps sur deux semestres, auprès de la Conservatrice Hélène Vincent, Musée de Grenoble.

Expérience du milieu entrepreneurial, 1992-1994 : missions de Stratégie Marketing pour les entreprises Canson, groupe Hachette/Livre, groupe L’Oréal/Lancôme et Yves Saint Laurent (Paris, total deux ans).

 

[Mise à jour : juillet 2019]