Shahram Abadie (Hosseinabadi)

Maître assistant en Histoire et Cultures Architecturales à l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand 

Membre associé de l'EA3400 - ARCHE

chahramh@gmail.com

shahram.abadie@clermont-fd.archi.fr

Titres universitaires

Depuis 2016 : Maître assistant en Histoire et Cultures Architecturales à l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand

19 Septembre 2012 : Thèse d'histoire de l'architecture. Une histoire architecturale de cinémas Genèse et métamorphoses de l’architecture cinématographique à Paris (1907-1939). 
Jury : Mme CHATELET Anne-Marie Professeur d’histoire et de culture architecturale à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, HDR (directrice), M RAGOT Gilles Professeur d’histoire et culture architecturale à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Bordeaux, HDR (rapporteur externe), Mme CLAUDE Viviane Professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris, HDR (rapporteur externe), Mme PELTRE Christine Professeur d’histoire de l’art à l’Université de Strasbourg (rapporteur interne), M DARIN Michaël Professeur d’histoire et de culture architecturale à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, HDR, M BARNIER Martin Professeur d’histoire du cinéma à l’Université Lumière-Lyon 2, HDR

Février 2007-Juin 2008 : Master Recherche Histoire culturelle et sociale de l'architecture, UVSQ / ENSAV, sous la direction de Anne-Marie CHATELET: Cinéma, du film à la salle, Une étude de l'évolution architecturale des cinémas de Paris, 1919-1939

Octobre 1998-Décembre 2006 : Diplôme d'architecte, Faculté d'Architecture, Beaux arts, Université de Téhéran, sous la direction de Simon AIVAZIAN : La maison du cinéma de Téhéran.

 

Champs de recherche

Histoire et évolution des types d’édifice, formation et profession d’architecte, conceptions du patrimoine architectural et urbain, transferts culturels et métissages en architecture et urbanisme 

Travaux

Membre du Groupe de Recherche en Formation Ressources de l’ENSA CF

Résumé final de la thèse

Une histoire architecturale de cinémas, genèse et métamorphoses de l’architecture cinématographique à Paris (1907-1939), sous dir. Pr. Anne-Marie Châtelet

Cette thèse étudie la naissance et l’évolution de cinéma comme type architectural en examinant deux-cent projets soumis, entre 1907 et 1939, à l’administration parisienne pour le permis de construire. Ceux-ci ont été analysés, dans une approche aussi bien diachronique que synchronique, selon quatre critères principaux : l’implantation dans la ville, les créateurs et protagonistes, la conception architecturale et technique, et enfin la réception des œuvres réalisées dans la presse spécialisée. Ainsi a-t-il été mis en évidence que le parc cinématographique parisien, à la veille de la Seconde Guerre, est le résultat de trois vagues de constructions suivant immédiatement des événements historiques marquants : la naissance du cinéma narratif (1907-1913), l’Armistice (1919-1920) et l’avènement du parlant (1931-1938). Ces trois vagues riment, par ailleurs, avec trois phases successives dans la genèse de ce nouveau type architectural –cinéma- à savoir : l’expérimentation, la théorisation et la modernisation. En effet, on peut constater la constitution, dès 1907, d’un type originel architecturalement caractérisé par la triade projection-visibilité-publicité. Il en dérive, par la suite, différentes espèces qui, malgré leurs variations, demeurent toutes « un hangar noir » plus ou moins judicieusement disposés et décorés pour encadrer un spectacle projeté sur écran ; hangar doublé extérieurement d’une façade plus ou moins parlante, peu ou prou attrayante.           

>>> Première page de la thèse

Publications

Architecture des salles obscures, Paris, Association française de recherche sur l’histoire du cinéma (AFRHC), (à paraître en 2017).

« Architectes suisses à Strasbourg, évolution d’un ”profil” », Études de lettres, revue de l’Université de Lausanne, n° 303, mars 2017 / 1 : « Profils d’architecte », p. 31-48 (version complétée de la communication présentée au colloque international Profils d’architectes, Université de Lausanne, 25 septembre 2015).  

« Exotisme dans les cinémas parisiens entre les deux guerres », dans Andres Avila Gomez, Alfredo Montano Bello (dir.), Movie Theaters Architecture : National Approaches for an International Comparative History, Saonara, Esempi di Architettura, 2017 (à paraître), p. 44-61.

« Architectures sur billets de banque : un siècle de l’historie iranienne en image », Revue de l’Association d’Histoire de l’Architecture, n° 1, 2017 (à paraître).

« ”Œuvre” (assar) ou ”monument” (yâdmâne)? Le paradigme patrimonial en Iran : de la littérature à l’architecture », dans Vincent Négri et Nathalie Lancret (dir.), L’odyssée des mots du patrimoine, Québec City, Presses de l’Université de Québec, 2017 (à paraître).   

« Neudorf : un laboratoire d’urbanisme et d’architecture franco-allemands », dans Anne-Marie Châtelet, Wolfgang Brönner, Michaël Darin et Christiane Weber (dir.), Métissage Architecture Culture, Berlin, Deutscher Kunstverlag, 2017 (à paraître).

« Genèse des service municipaux d’architecture à Strasbourg : du Stadtbaumeister au Stadtbaurath », A.-M. Châtelet, W. Brönner, M. Darin, C. Weber (dir.), Métissage Architecture Culture, Berlin, Deutscher Kunstverlag, 2017 (à paraître).

« Formation et milieu professionnel des architectes à Strasbourg entre les deux guerres », séminaire 1 du programme HEnsA20, 18-19 novembre 2016, Ecole d’architecture de Strasbourg.

« Kamran Diba, une figure emblématique d’une génération d’architectes de Téhéran », semaine de Téhéran, une ville, une mégapole, Strass’Iran, Ecole d’architecture de Strasbourg, 27 septembre 2016.

« L’évolution du paradigme patrimonial en Iran : de la littérature à l’architecture », journée d’étude doctorale, Institut national d’histoire de l’art, Paris, 10 juin 2016.  

« Un dictionnaire des architectes et des entrepreneurs de Strasbourg (1824-1942) », Metacult, cahier n° 5, p. 4-19.

« Eldorado à la française ou à l’allemande : une histoire croisée des cinémas de Strasbourg », Revista de Arquitectura, vol. 17, juin 2015, p.32-43.

« Neudorf : urbanisation d’un village (2). De Kiesgrube à la cité Jules-Siegfried : métamorphose d’un projet urbain », Metacult, Cahier n° 4, octobre 2015, p. 40-46.

« Neudorf : urbanisation d’un village (1). Des îlots urbains aux cités-jardins », Metacult, Cahier n° 3, juin 2015, p. 34-41.

« Cinémas de Paris : des hangars aux complexes », dans Hélène Valmary et Claude Forest (dir.), La vie des salles de cinéma, Théorème 22, Paris, Presse Sorbonne Nouvelle, 2014, p. 13-24

« Genèse des services d’architecture à Strasbourg », Metacult, n° 2, décembre 2014, p. 44-51.

« Transfert typologique dans l’architecture cinématographique », dans A.-M. Châtelet, M. Denès et C. Mazzoni (éd.), La ville parfaitement imparfaite, Paris : La Commune, 2014, p. 167-173.

« Parcours d’élèves architectes : de l’Ecole gratuite de dessin à la Technische Winterschule », Metacult, n° 1, avril 2014, p. 44-48.

« Construire à Strasbourg : Architectes et avatars », Source(s), Cahiers de l’équipe de recherche EA3400-ARCHE, n° 3, 2e Semestre 2013-2014, p. 29-48.

« Cinémas et la modernité architecturale en question », colloque international Cinéma et modernité culturelle 1910-1939, Université de Paris 3, Institut National d’Histoire de l’Art (actes publiés en ligne : www.ihtp.cnrs.fr/spip.php%3Frubrique211&lang=fr.html).

« Cinéma : du film à la salle », dans Biserna et Brown (éd.), Cinéma, Architecture, Dispositif, Prato : Campanotto, 2011, p. 43-50 (Université d’été de la Sorbonne : Cinéma et art contemporain)

« Lumière électrique et identité architecturale du cinéma », dans E. Monin et N. Simonnot (éd.), L’architecture lumineuse au XXe siècle, Gand-Courtrai : Snoeck, 2012, p. 26-33 (Colloque Architecture lumineuse, ENSA Nantes)

« Formation des architectes et notion d’identité en architecture », Abadi, revue d’études urbaines, n° 48, automne 2006, p. 60-63 ; prix du Festival de la presse spécialisée de Téhéran

Communications

Avril 2013 : Cinémas de Paris : des « hangars » aux « complexes », communication à présenter au Col. Int. Salles de cinémas et leurs exploitants des années 1950 à nos jours, INHA, Université Paris 3.

Juin 2011 : Auguste Bluysen et les anglophones, Séminaire doctoral libre, INHA, Paris.

Septembre 2010 : L’Architecture d’aujourd’hui et architectures de cinéma, Premières rencontres doctorales en architecture, ENSA Nantes.