Hervé Piant

Membre associé à l'EA3400

hervepiant@free.fr

Titres universitaires

Professeur agréré

Docteur en histoire

Champs de recherche

Histoire de la justice à l'époque moderne, principalement dans la France de l'Est. La justice est vue comme un élément de l'interaction sociale à l'oeuvre entre les populations et l'Etat. Les recherches portent principalement sur l'activité, civile et criminelle, des juridictions subalternes, sur le milieu social des hommes de loi et sur les diverses stratégies à l'oeuvre dans les relations entre juges et justiciables.

Publications

Ouvrages

Une Justice ordinaire. Justice civile et criminelle dans la prévôté de Vaucouleurs sous l’Ancien Régime, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2006, 306 p.

La Justice et l’histoire. Sources judiciaires à l’époque moderne (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles), sous la direction de Benoît GARNOT, avec Pascal BASTIEN et Eric WENZEL, Bréal, Paris, 2006

Derniers articles parus

« Un village au prétoire. 128 ruraux face à leurs juges dans la France du XVIIIe siècle » in Frédéric CHAUVAUD, Yves JEAN, Laurent WILLEMEZ, dir., Justice et Sociétés rurales, du XVIe siècle à nos jours. Approches pluridisciplinaires, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2011, pp. 173-185.

« Voltaire, la justice et l’opinion publique. Autour de l’étrange affaire Martin », in Voltaire, la Tolérance et la Justice, études réunies par John RENWICK, éditions Peeters, Louvain-Paris-Walpole, 2011, pp. 257-272.

« La justice au service des justiciables ? La résolution de l’injure à l’époque moderne », in « Quelle régulation ? Normes, justice et violences du Moyen-Âge à l’époque contemporaine », Rives Méditerranéennes, n° 40, 2011, pp.67-85.

« L’activité judiciaire, comme témoin des relations entre les petites villes et leurs campagnes sous l’Ancien Régime. Une analyse microhistorique », texte présenté au colloque Capitales ou villes d’appui ? Les petites villes et leurs campagnes du Moyen Âge au xxie siècle, Tournus 2008, à paraître.

« Des procès innombrables : éléments méthodologiques pour une histoire de la justice civile d’Ancien Régime »,Histoire et Mesure, 2007, XXII-2, pp. 13-39.

« Au service des justiciables ? Autonomie et négociation dans la procédure criminelle d’Ancien Régime »,in Gens de robe et gibiers de potence en France, du Moyen Âge à nos jours, Actes du colloque d’Aix-en-Provence, 14-16 octobre 2004, Marseille, 2007, pp. 303-323.

En collaboration avec Benoît GARNOT, « Récidive, justice et opinion en Bourgogne et en Lorraine, du milieu du XVIIesiècle à la fin du XVIIIe siècle », in Le Criminel endurci. Récidive et récidivistes du Moyen Age au XXe siècle, Etudes réunies par Françoise BRIEGEL et Michel PORRET, Droz, Genève, 2006, pp. 123-135.

« Vaut-il mieux s’arranger que plaider ? Un essai de sociologie judiciaire dans la France d’Ancien Régime » in Les Justices locales dans les villes et villages du XVe au XIXe siècle, Antoine FOLLAIN, dir., Presses Universitaires de Rennes, Rennes, 2006, pp. 97-124.

« Etat de justice, Etat de finance : à propos d’un mémoire du procureur général Joly de Fleury sur les frais de justice en matière criminelle (v. 1730) », in Les juristes et l’argent. Le coût de la justice et l’argent des juges du XIVe au XIXe siècle, sous la direction de Benoît GARNOT, Actes du colloque de Dijon, 7-8-9 octobre 2004, Etudes Universitaires de Dijon, Dijon, 2005, pp. 40-52.

« Culture et préoccupations des magistrats sous l’Ancien Régime : le témoignage des éphémérides barisiennes » inBulletin des sociétés d'histoire et d'archéologie de la Meuse, n° 37, 2005, pp. 35-52.