Frédéric Stroh

Doctorant en Histoire contemporaine
Chercheur associé à l'EA3400 ARCHE

frederic.stroh@wanadoo.fr

Parcours universitaire

2018 : Doctorat en Histoire contemporaine (Strasbourg/Centre Marc Bloch de Berlin)
« Justice et homosexualité sous le national-socialisme : étude comparée du pays de Bade et de l’Alsace », thèse réalisée sous la direction de Catherine Maurer.          

2008 : C.A.P.E.S. d’Histoire-Géographie.

2006 : Master en Histoire, « Histoire des mondes germaniques » (Strasbourg), mention TB
« Les soldats polonais de la Wehrmacht jugés par le Reichskriegsgericht », mémoire réalisé sous la direction de Christian Baechler.

2005 : Maîtrise en Histoire (Strasbourg/Dresde), mention TB
« Les soldats alsaciens et mosellans de la Wehrmacht dans le système judiciaire et pénitentiaire militaire allemand et les conséquences d’après-guerre, vu depuis Torgau », mémoire réalisé sous la direction de Christian Baechler

2004 : Licence en Histoire, Licence en Ethnologie (Strasbourg)

2001-2003 : CPGE de l’École des Chartes (Strasbourg)

2001 : Baccalauréat scientifique (Sarreguemines)

Fonctions particulières - Statut

Enseignant vacataire à la Faculté des Sciences historiques de l’Université de Strasbourg en charge d’un TD d’« introduction à l’Histoire contemporaine » pour L1 (2e semestre 2018/19).

Enseignant vacataire au Service de Formation Continue de l’Université de Strasbourg en charge des cours d’Histoire et de Géographie pour la préparation au Diplôme d’Accès aux Études Universitaires (DAEU).

Enseignant certifié d’Histoire-Géographie du Secondaire en disponibilité.

Champs de recherche

Histoire de la justice (médecine légale, statistique et cartographie criminelle, etc.), histoire des homosexualités, histoire régionale (Alsace, Bade), comparée et transnationale (France/Allemagne), histoire contemporaine (spécialisation : national-socialisme)

Enseignement

À partir du 2e semestre 2018-2019 : TD d’« introduction à l’histoire contemporaine » pour L1 à l’Université de Strasbourg.

2016-2019 : cours d’histoire contemporaine (50 heures/an) et de géographie (50 heures/an) à l’Université de Strasbourg pour la préparation au Diplôme d’Accès aux Études Universitaires (DAEU). 

2014-2015 : cours d’histoire contemporaine de l’Alsace (12 heures) et conférence « Le IIIe Reich, 1933-1945 – discours et pratiques » (2 heures) à l’Université du Temps Libre de Strasbourg.

2008-2012 : cours d’histoire-géographie dans le second degré de la Sixième à la Terminale, dont classes « bilingue allemand », à temps complet (18 heures/semaine).

Publications

Ouvrages

Avec Peter M. Quadflieg (éd.), L’incorporation de force dans les territoires annexés par le IIIe Reich. Die Zwangsrekrutierung in den vom Dritten Reich annektierten Gebieten. 1939-1945, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, « Les mondes germaniques », 2016.

Les Malgré-nous de Torgau - Des insoumis alsaciens et mosellans face à la justice militaire nazie, Strasbourg, L’incongruiste, 2006.

Articles

« La répression judiciaire de l’homosexualité en Alsace et Moselle annexées, 1940-1945 », in : Arnaud Boulligny (éd.), Les homosexuel.le.s en France : du bûcher aux camps de la mort – Histoire et mémoire d’une répression, Paris, Éditions Tirésias, 2018, p. 119-132.

« Être homosexuel en Alsace et Moselle annexées de fait, 1940-1945 », in : Régis Schlagdenhauffen (éd.), Homosexuel.le.s en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, Paris, Nouveau Monde éditions, 2017, p. 85-104 (version anglaise : « Being homosexual in Alsace and Moselle during the de facto annexation from 1940 to 1945 » », in : Régis Schlagdenhauffen (éd.), Queer in Europe during the second world war, Strasbourg, Conseil de L’Europe, 2018, p. 63-77).

« Introduction : une histoire commune, mais plurielle », in : F. Stroh, P. M. Quadflieg (éd.), L’incorporation de force…, op. cit.., p. 5-25.

« Refus et résistance face à l’"incorporation de force" à l’Ouest et leur répression : Eupen-Malmédy, Luxembourg, Alsace, Moselle », in : F. Stroh, P. M. Quadflieg (éd.), L’incorporation de force…, op. cit.., p. 41-60.

Avec Norbert Haase, « La mémoire de l’"incorporation de force" en Allemagne », in : F. Stroh, P. M. Quadflieg (éd.), L’incorporation de force…, op. cit., p. 191-207.

72 notices biographiques d’incorporés de force alsaciens et mosellans, in : Jean-Pierre Besse, Claude Pennetier, Thomas Pouty (éd.), Les fusillés - Dictionnaire biographique de fusillés par condamnation ou comme otages et guillotinés pendant la Seconde Guerre mondiale, Ivry/Seine, Éditions de l’Atelier, 2015.

« "Au déserteur inconnu". Parcours des déserteurs de la Wehrmacht dans l’Allemagne d’après-guerre », in : Gavroche - revue d’Histoire populaire, 157, 2009, p. 4-9.

« Les juges et l’insoumis. Tribunal Général français de Rastatt versus Reichskriegsgericht (1946-1949) », in : Revue d’Allemagne et des pays de langue allemande, 39-4, 2007, p. 569-590.

Recensions

« Régis Schlagdenhauffen, Triangle rose - La persécution des homosexuels et sa mémoire, Paris, Autrement, 2011 », Invertito - Jahrbuch für die Geschichte der Homosexualitäten, 15, 2013, p. 218-222.

« Werner Otto Müller-Hill, “Man hat es kommen sehen und ist doch erschüttert” - Das Kriegstagebuch eines deutschen Heeresrichters 1944/1945, Munich, Siedler, 2012 », Revue d’Alsace, 139, 2013, p. 469-472.

Communications non publiées

« La répression judiciaire de l’homosexualité en territoire annexé : Alsace, Moselle (1940-1945) », Journée d’études La répression des homosexuel.le.s pendant la Seconde Guerre mondiale en France. Une mémoire controversée devenue objet d’histoire organisée par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et les “Oublié.e.s” de la Mémoire, Paris, 14 octobre 2016.

« Étude statistique des condamnations pour homosexualité en Allemagne (1871-1945) : ruptures temporelles et spatiales », Journées d’études internationales État et homosexualités au XXe siècle : Ruptures et continuités dans les pays francophones et germanophones organisées par le Centre Marc Bloch et l’Archiv für Sexualwissenschaft de l’Université Humboldt, Berlin, 27 mai 2016.

Avec Régis Schlagdenhauffen, « Compensation and Recognition of “Homosexuals” as Victims of Nazism in France (1945 until Today) », European Social Science History conference, Valencia, 30 mars 2016.

« Antinous - Discours et pratiques d’un “homoérote” entre l’Allemagne et la Suisse des années 1930 », Colloque international Histoire comparée des homosexualités en Europe organisé par l’Université de Lausanne, Lausanne, 12 octobre 2015.

« Eugène E. et Josef M. - la condamnation d’un couple homosexuel germano-alsacien en 1942 », Groupe de travail Individu, société et culture à l’époque du national-socialisme du Centre Marc Bloch, Berlin, 9 février 2015. 

Organisations de manifestations scientifiques

État et homosexualités au XXe siècle : Ruptures et continuités dans les pays francophones et germanophones - Staat und Homosexualitäten im 20. Jh.: Brüche und Kontinuitäten in französisch- und deutschsprachigen Ländern, Centre Marc Bloch et Schwules Museum*, Berlin, 26-28 mai 2016.
Journée co-organisées avec Sarah Kiani au sein du Centre Marc Bloch de Berlin en partenariat avec l’institut de recherche Archiv für Sexualwissenschaft de l’Université Humboldt, la Bundesstiftung Magnus Hirschfeld et le Schwules Museum* de Berlin.

L’incorporation de force dans les territoires annexés par le IIIe Reich. 1939-1945 - Die Zwangsrekrutierung in den vom Dritten Reich annektierten Gebieten. 1939-1945, MISHA et Mémorial de l’Alsace-Moselle, Strasbourg et Schirmeck, 5-6 octobre 2012.
Journée co-organisées au sein de l’Université de Strasbourg en partenariat avec la Stiftung Sächsische Gedenkstätten, la Stiftung Gedenkstätten Sachsen-Anhalt, le Mémorial de l’Alsace-Moselle, le cinéma l’Odyssée de Strasbourg, la Région Alsace et le Conseil Général du Bas-Rhin.

Commissariat d'exposition

« Justice et homosexualité en Alsace annexée (1940-1944) : un modèle de régulation des mœurs sexuelles français ou allemand ? », Colloque international Les marques du voisinage. L’Alsace et la Posnanie dans l’ombre des influences germaniques organisé par l’Adam Mickiewicz University de Poznań et l’Université de Strasbourg, Paris, 12 octobre 2018.

« L’objection de conscience face à la Wehrmacht en Alsace et Moselle annexées (1940-1945) », Conférence organisée par le Cercle Européen des Témoins de Jéhovah Anciens Déportés et internés (CETJAD), Saverne, 21 septembre 2018.

« Les "homosexuels" face à la justice en Alsace (1930-1950) », Conférence organisée par La Station Centre LGBTI, Strasbourg, 7 juin 2018.

« Justiz und Homosexualität während der NS-Zeit in Baden und im annektierten Elsaß : eine gemeinsame Geschichte ? » [Justice et homosexualité sous le national-socialisme en Bade et Alsace annexée : une histoire commune ?], Forum Landesgeschichte "Justiz und Homosexualität" organisé par l’Arbeitsgemeinschaft für geschichtliche Landeskunde am Oberrhein, Generallandesarchiv, Karlsruhe, 4 mai 2018.

« Présentation de projet doctoral », Séminaire de Master Initiation à l’histoire contemporaine des mondes germaniques de l’Université de Strasbourg, Strasbourg, 6 décembre 2017.

« Justizverwaltung im annektierten Elsaß (1940-1945) » [L’administration judiciaire en Alsace annexée (1940-1945)], rencontre d’experts "Verwaltungshandeln im annektierten Elsass 1940-44/45" [Administrer l’Alsace annexée 1940-44/45] à l’Alemannischen Institut, Fribourg/Brsg, 30 mai 2016.

« Étude statistique des condamnations pour homosexualité en Allemagne (1871-1945) : ruptures temporelles et spatiales », Journées d’études internationales État et homosexualités au XXe siècle : Ruptures et continuités dans les pays francophones et germanophones organisées par le Centre Marc Bloch et l’Archiv für Sexualwissenschaft de l’Université Humboldt, Berlin, 27 mai 2016.

Avec Régis Schlagdenhauffen, « Compensation and Recognition of "Homosexuals" as Victims of Nazism in France (1945 until Today) », European Social Science History conference, Valencia, 30 mars 2016.

« Antinous - Discours et pratiques d’un "homoérote" entre l’Allemagne et la Suisse des années 1930 », Colloque international Histoire comparée des homosexualités en Europe organisé par l’Université de Lausanne, Lausanne, 12 octobre 2015.

« Eugène E. et Josef M. - la condamnation d’un couple homosexuel germano-alsacien en 1942 », Groupe de travail Individu, société et culture à l’époque du national-socialisme du Centre Marc Bloch, Berlin, 9 février 2015.

Manifestations scientifiques et valorisation de la recherche

 

Organisation de journées d’études internationales

 

État et homosexualités au XXe siècle : Ruptures et continuités dans les pays francophones et germanophones - Staat und Homosexualitäten im 20. Jh.: Brüche und Kontinuitäten in französisch- und deutschsprachigen Ländern, Centre Marc Bloch et Schwules Museum*, Berlin, 26-28 mai 2016

co-organisées avec Sarah Kiani au sein du Centre Marc Bloch en partenariat avec l’équipe de recherche Archiv für Sexualwissenschaft de l’Humboldt Universität, la Bundesstiftung Magnus Hirschfeld et le Schwules Museum* de Berlin.

 

L’incorporation de force dans les territoires annexés par le IIIe Reich. 1939-1945 - Die Zwangsrekrutierung in den vom Dritten Reich annektierten Gebieten. 1939-1945, MISHA et Mémorial de l’Alsace-Moselle, Strasbourg et Schirmeck, 5-6 octobre 2012

organisées au sein de l’Université de Strasbourg en partenariat avec la Stiftung Sächsische Gedenkstätten, la Stiftung Gedenkstätten Sachsen-Anhalt, le Mémorial de l’Alsace-Moselle, le cinéma l’Odyssée de Strasbourg, la Fondation pour l’Entente Franco-Allemande, la Région Alsace et le Conseil Général du Bas-Rhin.

 

 

Commissariat d’expositions

 

Malgré-eux ! L’incorporation de force en Europe (1939-1945), Mémorial de l’Alsace-Moselle, Schirmeck, inauguration le 6 octobre 2012

réalisée en partenariat avec le Mémorial de l’Alsace-Moselle.

 

Écriture et réalisation de films documentaires

 

Torgau 1939-1945, Chronique d’une justice militaire, première diffusion le 25 janvier 2014

 

écrit et co-réalisé avec Jean-Marie Fawer au sein d’une coproduction entre Ana‘Films et France 3 Alsace, diffusé notamment sur France 3 et Histoire (version française, allemande et anglaise). Sélectionné au Festival International du Documentaire de Création de La Rochelle et au Festival International du Film des Droits de l'Homme de Strasbourg en 2014. Nomination au prix du journalisme franco-allemand 2014, catégorie « Jeunes talents ».