Barbara Stentz

Docteur en Histoire de l’art

stentz_barbara@hotmail.com

  • Titres universitaires et bourses de recherche

2013 : Qualification aux fonctions de maître de conférences en histoire de l’art, section CNU N° 22.

2012 : Doctorat d’Histoire de l’art (30 novembre 2012)
Les représentations de la douleur dans les arts graphiques en France au XVIIIe siècle, sous dir. M. GuédronUniversité de Strasbourg
Jury : Martial Guédron (Université de Strasbourg); Thomas Kirchner (Université de Francfort), (Véronique Meyer (Université de Poitiers) ; Frank Muller (Université de Strasbourg).

2006-2009 : Contrat d’allocataire-monitrice de l’enseignement supérieur, Université Marc Bloch, Strasbourg.

2006 : Master 2 d’Histoire de l’art et de l’Architecture, Université Marc Bloch, Strasbourg.

2003 : Licence de Langues Étrangères appliquées, Université Marc Bloch, Strasbourg.

Champs de recherche

Histoire du corps et langage corporel ; imitation et caricature des signes expressifs ; rapports entre texte/image et arts/sciences.

Enseignements

  • 2014-2015 : ATER en histoire de l’art, Université de Strasbourg, UFR des Sciences Historiques.

- TD et CM niveau Licence (1, 2) : Architecture (médiévale, moderne et contemporaine), Art gothique, Peinture et arts graphiques modernes, Méthodologie universitaire, informatique appliquée à l’histoire de l’art.

  • 2013-2014 : ATER en histoire de l’art moderne, Université Paul Valéry (Montpellier 3), UFR des Sciences Humaines et Sciences de l’environnement.

- TD et CM niveau Licence (1, 2, 3) : Méthodologie générale, Méthodologie en Histoire de l’art, Projet Personnel Professionnalisé (PPP), Iconographie, Renaissance italienne, art italien au XVIIe siècle, Renaissance septentrionale, peinture française au XVIIIe siècle.

- CM niveau Master 1 : Historiographie.

- Organisation et animation de visites au musée Fabre.

  • 2006-2009 : Monitrice de l’enseignement supérieur, Université de Strasbourg, UFR des Sciences Historiques.

- CM et TD niveau Licence (1, 2 et 3) : Culture générale, Méthodologie Universitaire, Histoire de l’art médiéval, Histoire de l’art moderne et Histoire de l’art contemporain.

- CM Master 2 : intervention dans le cadre du séminaire Imitation de la nature.

Publications

  • Articles et participations à des ouvrages collectifs

[à paraître] Entrées « Aristokrat » et « Presse/Kelter ». In Wolfgang Cillessen, Martin Miersch et Rolf Reichardt (dir.), Lexikon der Revolutions-Ikonographie in der europäischen Bildpublizistik 1789-1889, Münster, Rhema (25 000 signes par article).

2015. « La maladie en récit et en images dans La Vérité des miracles de Louis-Basile Carré de Montgeron », Dix-huitième siècle, « Raconter la maladie », n° 47, 2015, p. 291-310 (35 000 signes). 

2015. « Exprimer la douleur au XVIIIe siècle. Récits et figurations », dans Martial Guédron et Isabelle Laboulais (dir.), Littérature et sciences, Bruxelles, Université de Bruxelles, coll. « Études sur le XVIIIe siècle », 2015, p. 163-176 (40 000 signes). 

2014. « Exposer ou voiler ? Les représentations de la douleur au XVIIIe siècle », Revue Source(s), « Affects, émotions, convictions : l’intime et l’historien », n° 5, 2014, p. 93-107 (40 000 signes).

2013. Résumé de la thèse paru dans les Nouvelles de l’estampe, n° 242, printemps 2013, p. 96-97.

2012. « L’image du médecin dans les scènes de genre et l’estampe satirique ». In Frédéric Chauvaud, Jean-Claude Gardes, Christian Moncelet et Solange Vernois (dir.), Boucs émissaires, têtes de Turc et souffre-douleur, Paris, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 169-179 (25 000 signes).

2009. « Images de la bouche béante dans la caricature française et anglaise pendant la Révolution » [en ligne]. Contribution publiée sur le site Caricatures et caricature et sur celui de l’Équipe Interdisciplinaire de Recherche sur l’Image Satirique (EIRIS), mise en ligne en avril 2009 (34 000 signes).
En ligne : caricaturesetcaricature.com et eiris.eu

  • Communications publiées

[En cours]. « La mise en image des émotions. Le corps sensible dans tous ses états ». International Seminar for EarlyCareerEighteenth-Century Scholars, Emotionaleconomies. The political and social economy of emotionsduring the long 18th century, Amsterdam, 20-24 juillet 2015, organisé par l’International Society for Eighteenth-Century Studies (ISECS).
Contribution à paraître en 2016 aux éditions Honoré Champion, coll. « Lumières internationales » (40 000 signes).

[En cours]. « Iconographie du ventre dans l’estampe satirique ». Colloque Ventres et viscères. Symbolique et esthétique des entrailles et de la digestion au XVIIIe siècle, Paris, Université Paris Diderot, 21 et 22 mars 2014, organisé par Sylvie Kleiman-Lafon et Sophie Vasset. Contribution à paraître en novembre 2016 aux éditions Manchester UniversityPress (50 000 signes).

2014. « Images de la supplication au XVIIIe siècle », dans Luce Albert, Pauline Bruley et Anne-Simone Dufief (dir.), La supplication. Discours et représentations, Rennes, PUR, 2015, p. 369-384 (47 000 signes). [Colloque La supplication : discours et représentations, Angers, Université d’Angers CERIEC, 29 sept.-1er octobre 2011].

2014. « L’expression de la douleur ou l’émergence de figures monstrueuses », dans Valérie Etter et Barbara Stentz (dir.), Les monstres qui parlent, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 97-110(36 000 signes). [Colloque Les Monstres qui parlent, Strasbourg, Collège doctoral européen, 15 et 16 mai 2009].

2013. « L’illustration comme voie de monstration et de démonstration », Guillaume Dégé et Olivier Deloignon (dir.), De traits et d’esprit, Strasbourg, Haute école des arts du Rhin, 2013, p. 37-47 (25 000 signes). [Colloque De Trait et d’esprit. Formes, histoires et fonctions de l’illustration, Strasbourg, École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (ESADS), 13 et 14 janvier 2011].

2010. [en ligne] « Mesmer ou une figure ambivalente de l’imposteur ». Colloque L’imposture à l’âge classique, Paris 4-Sorbonne, 4 et 5 juin 2010, organisé par Delphine Amstutz, Eva Bellot, Cécile Toublet et Charles Vincent. Contribution publiée sur le site du CELLF 17e-18e (20 000 signes).

En ligne :  cellf.paris-sorbonne.fr 

Organisation ou co-organisation de manifestations scientifiques

Co-organisatrice du colloque international Les Monstres qui parlent (2009) et co-directrice de la publication des actes (éd. L’Harmattan, 2014).

Communications (non publiées)

2016.   « Images et perception des métiers liés au sang dans la culture visuelle du XVIIIe siècle ». Communication au colloque Métiers liés au sang en Europe (XIVe-XVIIIe siècles), Paris, USPC Sorbonne Paris Cité, 25-26 février 2016, organisé par Constance Jori et Jennifer Ruimi.

2016.   « La douleur a-t-elle un genre ? Représentations, discours et normes du corps dolent masculin et féminin ». Conférence donnée dans le cadre de l’option Histoire et théorie des arts en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, Strasbourg, Lycée Fustel de Coulanges, 20 janvier 2016. Sujet du concours A/L 2016-2017 : « Représenter la douleur, du Moyen Âge à nos jours ».

2015.   « Le motif du pressoir passé au crible de la caricature ». Communication au colloque L’image railleuse. La satire dans l’art et la culture visuelle, du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, INHA, 25-27 juin 2015, organisé par Laurent Baridon, Frédérique Desbuissons et Dominic Hardy.

2015.   « L’illustration scientifique au XVIIIsiècle. Formes, enjeux et innovations ». Conférence donnée aux étudiants préparant l’agrégation d’Arts plastiques, Faculté des Arts, Université de Strasbourg, 18 février 2015.

2014.   « Le médecin charlatan dans l’art des XVIIe et XVIIIe siècles ». Communication au colloque Théâtre et charlatans aux XVIIe et XVIIIsiècles, un art de la mise en scène ?, Paris, Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, 24 et 25 avril 2014, organisé par Feten Ben Lazrek, BeyaDhraïef, Éric Négrel et Jennifer Ruimi.

2013. « Expression des émotions et sciences. L’exemple de la douleur figurée selon le genre et la race ». Séminaire de recherche de l’Axe « Sources, Savoirs, Méthodes », Représenter la nature. Arts, sciences et techniques de l’âge classique au positivisme, EA3400, Université de Strasbourg, animé par Isabelle Laboulais et Martial Guédron.

2013. « La traduction des émotions en sculpture à travers l'exemple de la douleur au XVIIIe siècle ». Communication à la journée d’étude Sculpter les mouvements de l’âme, Tours, Université François Rabelais, 11 oct. 2013, organisé par Marion Boudon-Machuel, Pascal Julien et Fabienne Sartre.

2010. « L’artiste connaisseur : esthétique et science des affects autour de 1780 ». Communication au colloque Arts et Savoirs II : Künstler als Wissenschaftler / Wissenschaftler als Künstler, Munich, Institut für Kunstgeschichte der Ludwig-Maximilians-Universität, 11 et 12 déc. 2010, organisé par Pascal Dubourg Glatigny, Christian Joschke et Ulrich Pfisterer.

2008. « Douleur masculine et douleur féminine au XVIIIe siècle ». Communication aux journées de l’Équipe de recherche en sciences historiques EA 3400, Strasbourg, Université Marc Bloch, 23 oct. 2008.

2007. « Imitation et représentation de la douleur ». Communication aux journées de l’Équipe de recherche en sciences historiques EA 3400, Strasbourg, Université Marc Bloch, 24 oct. 2007.

2006. « La caricature de la douleur ». Communication aux journées de l’école doctorale de théologie et des sciences religieuses, Strasbourg, Université Marc Bloch, 15 déc. 2006.

Jurys

- présidente de jury au diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP), spécialité « Didactique visuelle », à la Haute École des Arts du Rhin (Strasbourg, mars et juin 2015)

- membre du jury de soutenance au diplôme de Master 1 Recherche, Histoire de l’art et de l’architecture (Université de Strasbourg, septembre 2014)