Gilles Vogt

Doctorant en histoire contemporaine

gilles.vogt@etu.unistra.fr

Parcours universitaire

2012 : Master Recherche en Sciences historiques ("Histoire et Civilisation de l'Europe") à l'Université de Strasbourg - mention Bien. "Wilhelm Dinesen en France (4 décembre 1870-29 juin 1871) : témoignage d'un officier étranger dans la guerre franco-prussienne et la Commune de Paris".

2011 : Master Recherche en Sciences historiques ("Histoire et Civilisation de l'Europe", 1re année) à l'Université d'Aarhus, Danemark (bénéficiaire du programme d'échange universitaire Erasmus).

2010 : Licence en Sciences historiques à l'Université de Strasbourg.

Fonctions particulières

2016-2017 : Chargé de cours vacataire en Histoire contemporaine

2015-2016 :  Mission d’enseignement en Histoire contemporaine à la faculté des Sciences historiques.

2014-2015 : Mission d'enseignement en Histoire contemporaine à la faculté des Sciences historiques (64 heures).
En charge de deux séances et travaux dirigés dans le cadre du cours "L'empire, la guerre de 1870, la République : la France en transition (1860-1880)" (3e année de Licence) et d'un groupe de travaux dirigés dans le cadre du cours "Introduction à l'histoire contemporaine de l'Europe XIX-XXe s." (1re année de Licence).

Allocation de recherche 

Bénéficiaire du contrat doctoral délivré par l’ED 519 entre octobre 2013 et octobre 2016.

 

Champs de recherche

Histoire contemporaine (XIXe siècle) - Europe de la guerre de 1870 - Scandinavie - Concept d'opinion publique dans le second XIXe siècle - Relations internationales, droit des gens et principe de neutralité - Cultures et nationalités - volontariat et "humanitaire".

Thèse en cours

Titre

Neutres face à la guerre franco-allemande (1870-1871) ? Diplomatie et dynamiques d'opinions dans les Etats de Suisse, de Belgique, du Danemark et de l'ancienne Pologne.

Directeur

Nicolas Bourguinat

Publications

Avec Daniel Fischer, « À la recherche du langage des émotions en sciences humaines et sociales : méthodes et exemples », Source(s), Cahiers de l’équipe de recherche Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, n°6, 2e trimestre 2015, p.171-175.

« Quand un neutre prend les armes : Wilhelm Dinesen (1845-1895), un Danois dans la guerre franco-allemande de 1870-1871 », Source(s). Cahiers de l’équipe de recherche Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe, n° 4, premier semestre 2014, p. 65-76.

Communications

« Les espoirs déçus d’une ‘’troisième guerre de Schleswig’’ ou le soulagement d’une intégrité préservée ? Les Danois de 1871 à l’heure du bilan de la guerre franco-allemande », Colloque international La guerre franco-prussienne : entre l’oubli national et les mémoires régionales (1871-2016), Orléans, 6-7 juin 2016.

« Vive la France, vive le Schleswig danois ? La question du Schleswig et les volontaires danois dans la guerre franco-allemande (1870-71) », Colloque international La nationalité en guerre, Paris/Pierrefitte-sur-Seine, 3-4 décembre 2015. 

« Août 1870, l’Europe face aux batailles du nord de l’Alsace », Conférence Alsasciences-Jardin des Sciences, Niederbronn-les-bains, 28 octobre 2015.

« Strasbourg et le souvenir de la guerre de 1870 : laboratoire d’une européanisation des lieux de mémoire ? », Ecole d’été franco-germano-polonaise, Université de Strasbourg, 5-11 juillet 2015.

« “Songez à quatre-vingt mille paisibles innocents !” Environnement, traits et dynamiques des émotions de l'opinion suisse devant le bombardement de Strasbourg (août-septembre 1870) », Journée doctorale sur les émotions en situations, Ecole doctorale SHS-PE, Strasbourg, 17 avril 2015.

« Guerre, tension, réinterprétations : les "malentendus’’ de septembre 1870 dans l’opinion européenne », Journée doctorale sur les malentendus culturels, Ecole Doctorale SHS, Strasbourg, 4 avril 2014.

« Lafargue, journaliste face à la Commune : les articles de la Tribune de Bordeaux », Journée d'étude Paul Lafargue, cent ans après, Université de Strasbourg, 1er décembre 2011.