Camille Dagot

Parcours universitaire

2013 : Master Recherche en Sciences Historiques (« Histoire et Civilisation de l'Europe ») à l'Université de Strasbourg - mention Très Bien. « Le voleur face à la justice lorraine : le cas particulier du Val de Lièpvre (1551-1629) ».  

2011 : Licence en Sciences Historiques à l'Université de Strasbourg – mention Assez Bien. 

2008-2010 : Classes Préparatoires à l’École Nationale des Chartes – section B.

 

Bourse de recherche

Depuis 2013 : Bénéficiaire d'un contrat doctoral délivré par l'ED 519 SHS-PE

 

Fonctions particulières

2016-2017 : A.T.E.R à la Faculté des Sciences Historiques de l’Université de Strasbourg

2015-2016 : Monitrice en Histoire moderne à l'UFR des Sciences Historiques de l'Université de Strasbourg

 

Mandats

2015-2016 : Représentante à la Commission Consultative des Doctorants Contractuels

2015-2017 : Représentante des doctorants au Conseil de l'EA ARCHE

2016-2018 : Représentante suppléante des doctorants au Conseil de l’Ecole Doctorale 519 SHS-PE

Champs de recherche

Histoire moderne (XVIe et XVIIe siècles)

Histoire du vol et de la criminalité

Histoire sociale de la justice

Histoire des villages

Histoire du duché de Lorraine et des Vosges

Problématiques relatives à l’élaboration des normes et des valeurs sociales

Problématiques relatives à la notion d’autorité et aux rapports entre les individus et les institutions (judiciaires)

Problématiques relatives au genre

Thèse en cours

Thèse en cours

« Le voleur face à ses juges : l'exemple des Vosges aux XVIe et XVIIe siècles ».

Directeur

Antoine Follain

Résumé de la thèse

D'une poignée de framboises chapardées à des fillettes aux fameux larrons qui tendent et tuent sur les hauts chemins, les affaires de vols instruites dans les Vosges aux XVIe et XVIIe siècles rassemblent des réalités bien différentes sous une même étiquette. Les archives judiciaires produites par le duché de Lorraine sont donc le théâtre d'une grande diversité d'histoires individuelles ou collectives. Le vol touche toute la population : voleurs et victimes se confondent parfois, justiciables et receleurs (volontaires ou inconscients) aussi. Ce phénomène nous invite donc à approfondir les problématiques de répression et de régulation sociale provoquées par le vol pour les étendre à l'ensemble de la population villageoise, des bonnes gens aux fameux larrons.

Néanmoins, travailler sur les procès pour vol aux XVIe et XVIIe siècles ce n'est pas seulement étudier le vol, ou celui qui a « mal prins », mais c'est aussi étudier une multitude d'autres crimes qui viennent s'imbriquer soit dans l'acte lui-même, soit dans la vie passée du prévenu. La pluralité des crimes qui sont jugés en même temps que celui de vol permet de questionner sa place dans la hiérarchie des crimes. Un paysage dynamique et nuancé du monde de la criminalité peut donc être entraperçu à la lecture des procès pour vols. La fomentation de complots ou le phénomène de bandes criminelles sont autant de représentations biaisées dépeintes par les juges et qu'il est possible de requestionner pour en saisir toutes les nuances et les subtilités.

Les Vosges, loin de constituer une montagne-barrière, sont parcourues de routes marchandes qu'empruntent voyageurs, manouvriers et commerçants en direction des foires d'Alsace, de Bourgogne et de Lorraine centrale. En concentrant notre attention sur ce territoire frontalier et majoritairement rural, où les opportunités de contacts et de métissage culturel sont dynamisées par la porosité de la frontière, il est possible de reconstituer avec plus de profondeur les perceptions entremêlées de chacun, dont la confrontation est productrice de normes et de valeurs spécifiques. 

 

Enseignements

2016-2017 : A.T.E.R à la Faculté des Sciences Historiques de l’Université de Strasbourg (196h), en charge des cours :

TD « Introduction à l’histoire moderne, XVIe-XVIIIe siècles » (L1, 1er semestre – deux groupes).

Devoirs semestriels d’histoire moderne (L1, 1er semestre – deux groupes).

« Des hommes et des choses : la notion de propriété et ses évolutions sous l’Ancien Régime » (option Histoire économique et sociale, L2 Histoire et L2 Socio-Renforcée, 2ème semestre).

« Initiation à la paléographie française » (L3, 2ème semestre).

2015-2016 : Monitrice en Histoire moderne à l'UFR des Sciences Historiques de l'Université de Strasbourg (64h), en charge des options :

« Critique des sources » : une séance en histoire moderne (L1, 1er et 2e semestre).

« Paléographie française » (L3, 1er semestre et M1/M2, 2ème semestre).

« De la recherche à l'édition des résultats : Les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles » (M1/M2, 1er semestre) avec le professeur Antoine Follain.

Publications

« Démasquer le criminel. Les enjeux de l'identification des voleurs: l'exemple d'une prévôté dans les Vosges aux XVIe et XVIIe siècles », Histoire et Sociétés Rurales,  n°43, 1er semestre 2015, p. 45-72.

« Raconter les circonstances du vol : la place de la préméditation dans les procès pour vols dans les Vosges (XVIe-XVIIe siècles) », à paraître.

« De la furie d'un villageois à son procès : l'exemple d'un désordre spectaculaire et de son traitement dans la Lorraine ducale du XVIIe siècle », à paraître.

Communications

24.10.2013 : « Des coupeurs de bourses aux brigands des forêts : le vol dans la hiérarchie des crimes dans le Val de Lièpvre (XVIe-XVIIe siècles) », Journées de l'EA 3400 à l'Université de Strasbourg.

21.02.2014 : « Démasquer le criminel : les enjeux de l'identification des voleurs dans la prévôté d'Arches (XVIe-XVIIe siècles) », séminaire d'axe Gibiers de potence : la société et ses indésirables (XVe-XIXe siècles) organisé par Antoine Follain et Georges Bischoff à l'Université de Strasbourg.

10.04.2015 : « Raconter les circonstances du vol : la place de la préméditation dans les procès pour vols dans les Vosges (XVIe-XVIIe siècles) », colloque La Préméditation. Du XVIIIe siècle à nos jours : approches croisées organisé par Frédéric Chauvaud et Anne-Claude Ambroise-Rendu à l'Université de Limoges.

15-16.05.2015 : « De la furie d'un villageois à son procès : l'exemple d'un désordre spectaculaire et de son traitement dans la Lorraine ducale du XVIIe siècle », XVe colloque « Jeunes chercheurs » du Cercle Interuniversitaire d’Étude sur la République des Lettres (CIERL) Désordres, débats et discordances à l’époque moderne (XVe -XVIIIe siècles) organisé par le Centre Interuniversitaire de Recherche sur la première modernité (CIREM 16-18) avec Simon Gosselin Rodière, Solveig Isabel-Doyen, Marie-Hélène Jeannotte et Véronique Laporte à l'Université de Sherbrooke (Québec, Canada).

25.09.2015 : « Les voleurs de passage », séminaire d’axe De la recherche à l’édition des résultats : les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles) organisé par A. Follain à l’Université de Strasbourg.

09.10.2015 : « La violence au service du vol », séminaire d’axe De la recherche à l’édition des résultats : les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles) organisé par A. Follain à l’Université de Strasbourg.

06.11.2015 : « Bandes et complicités », séminaire d’axe De la recherche à l’édition des résultats : les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles) organisé par A. Follain à l’Université de Strasbourg.

13.11.2015 : « Bannissements, récidives et rébellions à justice », séminaire d’axe De la recherche à l’édition des résultats : les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles) organisé par A. Follain à l’Université de Strasbourg.

27.11.2015 : « Le vol au village : entre jalousies, trahisons et vengeances », séminaire d’axe De la recherche à l’édition des résultats : les gibiers de potence (XVe-XVIIIe siècles) organisé par A. Follain à l’Université de Strasbourg.

22.01.2016 : « En tremblant, et d’une parolle mal assurée, il a respondu qu’il est homme de bien… Emotions ressenties et émotions feintes dans les procédures judiciaires du duché de Lorraine (XVIe-XVIIe siècles) », deuxième journée d’étude Les émotions en situations organisée par Jean-Philippe Heurtin et Sara Schimchowitsch à l’Ecole Doctorale 519 SHS-PE de Strasbourg.

Prochainement en 2017 : « De la tolérance des juges à l’incorrigibilité des prévenues : la part des femmes dans les affaires de récidives en matière de vol (XVIe-XVIIe siècles, Vosges) », troisième journée d’étude intitulée Entre nécessité et criminalité : la femme voleuse face aux juges organisée dans le cadre de trois journées consacrées aux Femmes déviantes, femmes criminelles face à leurs juges dans les anciens Pays-Bas et l’Europe du Nord-Ouest de la fin du Moyen-Age au début de l’ère industrielle par Gilles Deregnaucourt, Tanguy Le Marc-hadour, Martine Valdher et Pascal Hepner à l’Université d’Artois.

Organisation ou co-organisation de manifestations scientifiques

2015-2016 (1er semestre) : Coordinatrice de l’atelier interdisciplinaire des doctorants de l’EA ARCHE avec Anne Rauner et Gilles Vogt.

Jurys

Membre du jury doctorant pour la session « Mon Master en 180 secondes » organisée par Isabelle Laboulais (PR Histoire moderne) à l’occasion des Journées Portes Ouvertes de l’Université de Strasbourg (13 mars 2016).

Participation au jury pour les Projets Individuels de Recherche de M1 (PIR) avec Antoine Follain (PR Histoire moderne)

AMARILLI, Victor : « Justice et criminalité dans la prévôté de Nancy (XVIe-XVIIe siècles) » (2016).

HERBIN, Charlène : « Les femmes et la justice dans le Val de Lièpvre (XVIe-XVIIe siècles) », (2016).

PUJOL, Coraline : « La violence dans la prévôté d’Arches » (2015).

JUNG, Alexandra : « Prostitution et religion aux XVIIe et XVIIIe siècles : l’exemple de l’Ordre de Notre-Dame de Refuge à Nancy (1624-1789) » (2015). 

Participation au jury pour la soutenance du mémoire de recherche de M2 avec Antoine Follain (PR Histoire moderne) et Anne-Valérie Solignat (MCF Histoire moderne)

PUJOL, Coraline : « La violence dans la prévôté d’Arches » (2016).