Bibliographie générale

Abréviations des titres collection

HSK : Handbücher zur Sprach- und Kommunikationswissenschaft
MMS : Münstersche Mittelalter-Schriften
USML : Utrecht Studies in Medieval Literacy 


ADAMSKA (Anna), « “Audire, intelligere, memorie commendare” : attitudes of the rulers of Medieval Central Europe towards written texts », dans Along the Oral-Written Continuum. Types of Texts, Relations and their Implications, Slavika RANKOVIĆ, Leidulf MELVE, Else MUNDAL, éd., Turnhout, 2010 (USML, 20), p. 337-356.

ADAMSKA (Anna), « The Study of Medieval Literacy : Old sources, new ideas », dans The development of literate mentalities in East Central Europe, Anna ADAMSKA et Marco MOSTERT, éd., Turnhout, 2004 (USML, 9), p. 13-47.

ADAMSON (John William), « The extent of literacy in England in the fifteenth and sixteenth centuries », The Library, 10/2, 1929, p. 163-193.

Alfabetismo e Cultura Scritta nella storia della società italiana, Atti del Seminario tenutosi a Perugia il 29-30 marzo 1977, Armando Petrucci et Attilio Bartoli Langeli, éd., Pérouse, 1978

Along the Oral-Written Continuum. Types of Texts, Relations and their Implications, Slavika RANKOVIĆ, Leidulf MELVE, Else MUNDAL, éd., Turnhout, 2010 (USML, 20).

AMSLER (Mark), Affective Literacies. Writing and multilingualism in the Late Middle Ages, Turnhout, 2011 (Late Medieval and Early Modern Studies, 19).

ANHEIM (Etienne) et CHASTANG (Pierre), « Les pratiques de l’écrit dans les sociétés médiévales (VIe-XIIIe siècles) », Médiévales, 56, 2009, p. 5-10.

AURELL (Martin), Le chevalier lettré. Savoir et conduite de l’aristocratie aux XIIe et XIIIe siècles, Paris, 2011.

BANNIARD (Michel), Viva voce. Communication écrite et communication orale du IVe au IXe siècle en Occident latin, Paris, 1992.

BARTHELEMY (Dominique), La mutation de l’an mil a-t-elle eu lieu ? Servage et chevalerie dans la France des Xe et XIe siècles, Paris, 1997.

BARTON (David) et HAMILTON (Mary), « La littératie : une pratique sociale », Langage et société, 133, 2010, p. 45-62.

BATANY (Jean) « Ecrit / oral », dans Jacques LE GOFF et Jean-Claude SCHMITT, dir., Dictionnaire raisonné de l’Occident médiéval, Paris, 1999, p. 309-321.

BÄUML (Franz H.) et SPIELMANN (Edda), « From illiteracy to literacy : Prolegomena to a study of the Nibelungenlied », Forum for Modern Language Studies, 10, 1974, p. 248-259.

BÄUML (Franz H.), « Varieties and consequences of medieval literacy and illiteracy », Speculum, 55/2, 1980, p. 237-265.

BÄUML (Franz H.), « Varieties and consequences of medieval literacy and illiteracy », Speculum, 55/2, 1980, p. 237-265.

BERTRAND (Paul), « L’écrit du quotidien au bas Moyen Âge ou le “degré zéro” de la diplomatique », dans Le manuscrit dans tous ses états, cycle thématique 2005-2006 de l’IRHT, Sonia FELLOUS, Caroline HEID, Marie-Hélène JULLIEN et Thierry BUQUET, éd., Paris, 2006, p. 1. [en ligne]

BRIGGS (Charles F.), « Literacy, Reading and Writing in the Medieval West », Journal of Medieval History, 26/4, 2000, p. 397-420.

BRIGGS (Charles F.), « Teaching philosophy at school and court. Vulgarization and translation » ; dans Fiona SOMERSET et Nicholas WATSON, éd., The vulgar tongue. Medieval and postmedieval vernacularity, University Park, 2003, p. 99-111.

BRITNELL (Richard), « Pragmatic literacy in Latin Christendom », dans Pragmatic Literacy, East and West, 1200-1330, Richard H. BRITNELL, éd., Woodbridge, 1997, p. 3-24.

BROCKMEISTER (Jens) et OLSON (David R.), « The Literacy episteme. From Innis to Derrida », dans The Cambridge Handbook of Literacy, David R. OLSON et Nancy TORRANCE, dir., Cambridge, 2009, p. 3-21.

BRUNNER (Thomas), « Le passage aux langues vernaculaires dans les actes de la pratique en Occident », Le Moyen Âge, 115/1, 2009, p. 29-72.

BRUNNER (Thomas), Douai, une ville dans la révolution de l'écrit du XIIIe siècle, Thèse inédite, Université de Strasbourg, 2014 (3 vol.).

CAMILLE (Michael), « Seeing and reading : some visual implications of medieval literacy and illiteracy », Art History, 8, 1985, p, 26-49.

CHASTANG (Pierre), « Cartulaires, cartularisation et scripturalité médiévale : la structuration d’un nouveau champ de recherche », Cahiers de Civilisation Médiévale, 49, 2006, p. 21-32.

CHINCA (Mark) et YOUNG (Christopher), « Orality and Literacy in the Middle Ages : A conjunction an its consequences », dans Orality and Literacy in the Middle Ages. Essays on a contribution in honour of D. H. Green, Mark CHINCA et Christopher YOUNG, éd., Turnhout, 2005 (USML, 12), p. 1-15.

CHOMSKY (Noam), Aspects de la structure syntaxique, Paris, 1971 (éd. Ang. : 1965).

CHRISOMALIS (Stephen), « The origins and co-evolution of literacy and numeracy », dans The Cambridge Handbook of Literacy, p. 59-74.

CLANCHY (Michael T.), « Introduction », dans New Approaches to Medieval Communication, Marco MOSTERT, éd., Turnhout, 1999 (USML, 1), p. 3-13.

CLANCHY (Michael T.), From memory to written record. England 1066-1307, Oxford / Cambridge (Mass.), 3e éd., 2013.

COLEMAN (Joyce), Public reading and the reading public in Late Medieval England and France, Cambridge, 1996.

DE JONG (Mayke), « Some reflections on mandarin language », dans East and West : Modes of communication. Proceedings of the First Plenary Conference at Merida, Evangelos CHRYSOS et Ian WOOD, éd., Leyde, 1999, p. 61-69.

DERVILLE (Alain), « L’alphabétisation du peuple à la fin du Moyen Âge », dans Liber Amicorum, Mélanges offerts à Louis Trénard, Revue du Nord, 66, 1984, p. 761-776.

dodd (Gwilym), « The spread of English in the records of central government, 1400-1430 », dans Vernacularity in England and Wales, c. 1300-1550, Elisabeth salter et Helen Wicker, Turnhout, 2011 (USML, 17), p. 225-266.

Ecrire, compter, mesurer : vers une histoire des rationalités pratiques, Natacha Coquery, François Menant et Florence Weber, dir., Paris, 2006.

FINNEGAN (Ruth), « Literacy versus Non-Literacy : The Great Divide ? Some comments on the significance of “Literature” in non-literate cultures », dans Modes of Thought. Essays on thinking in Western and Non-Western societies, Robin HORTON et Ruth FINNEGAN, éd., Londres, 1973, p. 112-144.

FINNEGAN (Ruth), Literacy and Orality : Studies in the technology of communication, Oxford, 1988.

FLECKENSTEIN (Josef), « Miles und clericus am Königs- und Fürstenhof. Bemerkungen zu den Voraussetzungen, zur Entstehung und zur Trägerschaft der höfisch-ritterlichen Kultur », dans Curialitas. Studien zu Grundfragen der höfisch-ritterlichen Kultur, Josef FLECKENSTEIN, éd., Göttingen, 1990 (Veröffentlichungen des Max-Planck-Instituts für Geschichte, 100), p. 302-325.

FRAENKEL (Béatrice) et Mbodj (Aïssatou), « Introduction. Les New Literacy Studies, jalons historiques et perspectives actuelles », Langage et société, 133/3, 2010, p. 7-17.

FRAENKEL (Béatrice) et Mbodj (Aïssatou), « Introduction. Les New Literacy Studies, jalons historiques et perspectives actuelles », Langage et société, 133/3, 2010, p. 7-24.

FRAENKEL (Béatrice), « Actes d’écriture : quand écrire c’est faire », Langage et société, 121-122, 2007, p. 101-112.

FRAENKEL (Béatrice), « Actes écrits, actes oraux : la performativité à l’épreuve de l’écriture », Etudes de communication, 29, 2006, p. 69-93. [en ligne]

FRAENKEL (Béatrice), « Littératie », dans Patrick Charaudeau et Dominique Maingueneau, éd., Dictionnaire d’analyse du discours, Paris, 2002, p. 348-350.

FRANCK (Barbara), HARTMANN (Jörg) et KÜRSCHNER (Heike), « Introduction », dans Inventaire systématique des premiers documents des langues romanes, Barbara FRANCK, Jörg HARTMANN (avec la collaboration de Heike KÜRSCHNER), t. 1, éd., Tübingen, 1997 (ScriptOralia, 100, 1), p. 7-108.

GALBRAITH (Vivian Hunter), « The literacy of medieval English kings », Proceedings of the British Academy, 21, 1935, p. 201-238.

GLESSGEN (Martin-Dietrich), « Diskurstraditionen zwischen pragmatischen Vorgaben und sprachlichen Varietäten », dans Historische Pragmatik und historische Varietätenlinguistik in den romanischen Sprachen, Angela SCHROTT et Harald VÖLKER, éd., Göttingen, 2005, p. 207-228.

GLESSGEN (Martin-Dietrich), « Les lieux d’écriture dans les chartes lorraines du XIIIe siècle », Revue de Linguistique Romane, 72, juillet-décembre 2008, p. 413-540.

GLESSGEN (Martin-Dietrich), « Trajectoires et perspectives en scriptologie romane »,Medioevoromanzo, 36/1, 2012, p. 5-23.

GOEBL (Hans) et WÜEST (Jakob), « 75. Scriptologie », dans Lexikon der Romanistischen Linguistik, Günter HOLTUS, Michael MATZELIN et Christian SCHMITT, éd., vol. I/2 : Methodologie/Méthodologie, Tübingen, 2001, p. 835-851.

GOEBL (Hans), « Sur le changement macrolinguistique survenu entre 1300 et 1900 dans le domaine d’oïl. Une étude diachronique d’inspiration dialectométrique », Dialectologia. Revista electrónica, 1, 2008, p. 3-41. [en ligne]

GOODY (Jack), « Introduction », dans Literacy in traditional societies, Jack GOODY, éd., Cambridge, 1975 (1ère éd. : 1968), p. 1-26.

GOODY (Jack), La raison graphique : la domestication de la pensée sauvage, Paris, 1979.

GOODY (Jack), The domestication of the savage mind, Cambridge, 1977.

GRAFF (Harvey J. ), The legacies of literacy : Continuities and contradictions in Western culture and society, Indianapolis, 1987.

GRAFTON (Anthony), « Le lecteur humaniste », dans Histoire de la lecture dans le monde occidental, Guglielmo Cavallo et Roger Chartier, dir, Paris, 2001 (1ère éd. : 1997), p. 221-263.

GREEN (Dennis H.), Medieval listening and reading. The primary reception of German literature 800-1300, Cambridge, 1994.

GRUNDMANN (Herbert), « Litteratus-Illiteratus : Der Wandel einer Bildungsnorm vom Altertum zum Mittelalter », Archiv für Kulturgeschichte, 40, 1958, p. 1-65.

GUREVICH (Aron Y.), « Oral and written culture of the Middle Ages : two “peasant visions” of the late twelfth-early thirteenth centuries. », New Literary History, 16/1, 1984, p. 51-66.

HAMESSE (Jacqueline), « Le modèle scolastique de la lecture », dans Histoire de la lecture dans le monde occidental, Guglielmo Cavallo et Roger Chartier, dir, Paris, 2001 (1ère éd. : 1997), p. 31-152.

HAVELOCK (Erik A.), Preface to Plato, Cambridge (Mass.) / Londres, 1963.

JAFFRÉ (Jean-Pierre), « La litéracie : histoire d’un mot, effets d’un concept », dans Christine BARRé-De Miniac, Catherine BRISSAUD et Marielle RISPAIL, dir., La littéracie. Conceptions théoriques et pratiques d’enseignement de la lecture-écriture, Paris, 2004, p. 21-41.

KELLER (Hagen), « Oralité et écriture », dans SCHMITT (Jean-Claude) et OEXLE (Otto-Gerhard), éd., Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Age en France et en Allemagne. Actes des colloques de Sèvres (1997) et Göttingen (1998) organisés par le CNRS et le Max-Planck-Institut für Geschichte, Paris, 2003, p. 127-142.

KELLER (Hagen), « Pragmastische Schriftlichkeit im Mittelalter. Erscheinungsformen und Entwicklungsstufen. Einführung zum Kolloquium in Münster, 17.-19. Mai 1989 », dans KELLER (Hagen), GRUBMÜLLER (Klaus) et STAUBACH (Nikolaus), Pragmatische Schriftlichkeit im Mittelalter. Erscheinungsformen und Entwicklungsstufen, Munich, 1992 (MMS, 65), p. 1-7.

KOCH (Peter) et OESTERREICHER (Wulf), « 62. Langage parlé et langage écrit », dans Lexikon der Romanistischen Linguistik, Günter HOLTUS, Michael METZELIN et Christian SCHMITT, éd., vol. I/2 : Methodologie/Méthodologie, Tübingen, 2001, p. 584-627.

KOCH (Peter) et OESTERREICHER (Wulf), « Sprache der Nähe – Sprache der Distanz. Mündlichkeit und Schriftlichkeit im Spannungsfeld von Sprachtheorie und Sprachgeschichte », Romanistiches Jahrbuch, 36, 1985, p. 15-43.

KOCH (Peter), « 10. Romanische Sprachgeschichte und Varietätenlinguistik », dans Romanische Sprachgeschichte / Histoire linguistique de la Romania. Ein internationales Handbuch zur Geschichte der romanischen Sprachen, Gerhardt ERNST, Martin-Dietrich GLESSGEN, Christian SCHMITT et Wolfgang SCHWEICKARD, éd., 1. Teilband, Berlin / New York, 2003 (HSK, 23, 1), p. 102-124.

KUCHENBUCH (Ludolf), « Pragmatische Rechenhaftigkeit ? Kerbhölzer in Bild, Gestalt und Schrift », Frühmittelarterliche Studien, 36, 2002, p, 469-489.

LAMBERT D'ARDRES, Historia comitum Ghisnensium, éd. Johannes HELLER, dans MGH, SS, t. 24, Hanovre, 1879, p. 550-642.

LOWE (Kathryn A.), « Lay literacy in Anglo-Saxon England and the development of the chirograph », dans Anglo-Saxon manuscripts and their heritage, Phillip Pulsiano et Elaine M. Treharne, éd., Aldershot / Brookfield (Vt), 1998, p. 161-204.

LUSIGNAN (Serge), « Les difficultés d’une typologie des écrits du Moyen Age tardif », dans Pratiques de la culture écrite en France au XVe siècle. Actes du Colloque international du CNRS, Paris, 16-18 mai 1992, Monique ORNATO et Nicole PONS, éd., Louvain-la-Neuve, 1995 (TEMA, 2), p. 559-563.

LUSIGNAN (Serge), Essai d’histoire sociolinguistique. Le français picard au Moyen Age, Paris, 2012 (Recherches littéraires médiévales, 13).

Mc KITTERICK (Rosamond), The Carolingians and the Written Word, Cambridge / New York, 1989.

MELVE (Leidulf), « Mapping public debates along the oral-literate continuum (1100-1300) », dans Along the Oral-Written Continuum. Types of Texts, Relations and their Implications, Slavika RANKOVIĆ, Leidulf MELVE, Else MUNDAL, éd., Turnhout, 2010 (USML, 20), p. 73-100.

MORSEL (Joseph), « Ce qu’écrire veut dire au Moyen Age. Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale », dans Ecrire, compter, mesurer / 2, Vers une histoire des rationalités pratiques. Articles publiés en ligne, Natacha COQUERY, François MENANT et Florence WEBER, dir., Paris, 2006, p. 7-31.

MORSEL (Joseph), « Du texte aux archives : le problème de la source », BUCEMA, Hors série n° 2, 2008 [en ligne]

MORSEL (Joseph), « Le cartulaire de Sigmund I von Thüngen (Franconie, 1448/49) », dans Les cartulaires. Actes de la table ronde de Paris (décembre 1991), Olivier Guyotjeannin et Michel Parisse, dir., Paris / Genève, 1993, p. 411-422.

MOSTERT (Marco), « Forgery and trust », dans Strategies of writing : studies on text and trust in the Middle ages. Papers from « Trust in writing in the Middle ages » (Utrecht, 28-29 november 2002), Petra Schulte, Marco Mostert et Irene van Renswoude, éd., Turnhout, 2008 (USML, 13), p. 37-59.

MOSTERT (Marco), « Introduction », dans ID., A Bibliography of Works on Medieval Communication, Turnhout, 2012 (USML, 2), p. 1-27.

MOSTERT (Marco), « The early history of written culture in the Northern Netherland », dans Along the Oral-Written Continuum. Types of Texts, Relations and their Implications, Slavika RANKOVIĆ, Leidulf MELVE, Else MUNDAL, éd., Turnhout, 2010 (USML, 20), p. 449-487.

MOSTERT (Marco), « Using and keeping written texts : Reading and writing as forms of communication in the Early Middle Ages », dans Scrivere e leggere nell’alto medioevo (Spoleto, 28 aprile-4 maggio 2011), t. 1, Spolète, 2012 (Atti delle settimane, LIX), p. 71-94.

MOSTERT (Marco), A Bibliography of Works on Medieval Communication, Turnhout, 2012 (USML, 2).

MUESSIG (Carolyn), « The vernacularization of Late Medieval sermons : Some French and Italian examples », dans Medieval multilingualism. The Francophone world and its neighnours, Christopher KLEINHENZ et Keith BUSBY, éd., Turnhout, (Texts and Culture of Northern Europe, 20), p. 267-284.

NELSON (Janet L.), « Literacy in Carolingian government », dans McKitterick(Rosamond), éd., The uses of literacy in early medieval Europe, dir., Cambridge, 1990, p. 258-296.

OCDE, La littératie à l’ère de l’information. Rapport final de l’enquête internationale sur la littératie des adultes, Paris, 2000.

OESTERREICHER (Wulf), « Verschriftung und Verschriftlichung im Kontext medialer und konzeptioneller Schriftlichkeit », dans Schriflichkeit im frühen Mittelalter, Ursula SCHAEFER, éd., Tübingen, 1993 (ScriptOralia, 53), p. 267-292.

ONG (Walter Jackson), Orality and Literacy. The Technologizing of the Word, Londres / New York, 1982.

ONG (Walter), « Orality, literacy, and medieval textualization », New Literary History, 16/1, 1984, p. 1-12.

Orality and Literacy in the Middle Ages. Essays on a contribution in honour of D. H. Green, Mark CHINCA et Christopher YOUNG, éd., Turnhout, 2005 (USML, 12).

PARISSE (Michel), « Ecrit et oral », dans SCHMITT (Jean-Claude) et OEXLE (Otto-Gerhard), éd., Les tendances actuelles de l’histoire du Moyen Age en France et en Allemagne. Actes des colloques de Sèvres (1997) et Göttingen (1998) organisés par le CNRS et le Max-Planck-Institut für Geschichte, Paris, 2003, p. 167-169.

PARKES (Malcolm B.), « The literacy of the laity » (1ère éd. 1973), dans Id., Scribes, Scripts and Readers. Studies in the communication, presentation and dissemination of medieval texts, Londres / Rio Grande, 1991, p. 275-297.

PASTOUREAU (Michel), « Un texte-image : l’écriture circulaire », dans ID., Couleurs, images, symboles. Etudes d’histoire et d’anthropologie, Paris, 1989, p. 125-137.

PETRUCCI (Armando), « Potere, spazi urbani, scritture esposte : proposte ed esempi », dans Culture et idéologie dans la genèse de l’Etat moderne. Actes de la table ronde organisée par le CNRS et l’EFR (Rome, 15-17 octobre 1984), Rome, 1985 (Collection de l’EFR, 82), p. 85-97.

PETRUCCI (Armando), Prima lezione di paleografia, Rome / Bari, 2002 (Universale Laterza, 811).

Pragmatische Dimensionen mittelalterlicher Schriftkultur (Akten des Internationalen Kolloquiums 26.-29. Mai 1999), Christel MEIER, Volker HONEMANN, Hagen KELLER et Rudolf SUNTRUP, éd., Munich, 2002 (MMS, 79).

Pratiques de la culture écrite en France au XVe siècle. Actes du Colloque international du CNRS, Paris, 16-18 mai 1992, Monique ORNATO et Nicole PONS, éd., Louvain-la-Neuve, 1995 (TEMA, 2).

REMACLE (Louis), Le problème de l’ancien wallon, Paris, 1948.

RÖRIG (Fritz), « Mittelalter und Schriflichkeit », Die Welt als Geschichte, 13, 1953, p. 29-41.

SAENGER (Paul), « Prier de bouche et prier de cœur. Les livres d’heures du manuscrit à l’imprimé », dans Les usages de l’imprimé (XVe-XIXe siècle), Roger CHARTIER, dir., Paris, 1987, p. 191-227.

SCHAEKEN (Jos), « The birchbark documents in time and space – Revisited », dans Epigraphic literacy and Christian identity. Modes of written discourse in the newly Christian European North, Kristel ZILMER et Judith JESCH, éd., Turnhout, 2012 (USML, 4), p. 201-224.

SCHULTE (Michael), « Pragmatic runic literacy in Scandinavia c. 800-1300 : With a particular focus on the Bryggen material », dans Epigraphic literacy and Christian identity. Modes of written discourse in the newly Christian European North, Kristel ZILMER et Judith JESCH, éd., Turnhout, 2012 (USML, 4), p. 155-182.

SEGRE (Cesare), « I volgarizzamenti », dans Lo spazio letterario del Medioevo, 1. Il Medioevo latino, vol. 3, La ricezione del testo, Guglielmo CAVALLO, Claudio LEONARDI et Enrico MENESTÒ, dir., Rome, 1995, p. 271-298.

SELIG (Maria), « Die Anfänge der Überlieferung der romanischen Sprachen : Quellentypen und Verschriftungsprinzipien », dans Romanische Sprachgeschichte/ Histoire linguistique de la Romania. Ein internationales Handbuch zur Geschichte der romanischen Sprachen, ERNST (Gerhardt), GLESSGEN (Martin-Dietrich), SCHMITT (Christian) et SCHWEICKARD (Wolfgang), éd., Berlin-New York, 2006 (HSK, 23, 2), p. 1924-1944.

SELIG (Maria), « Le passage à l’écrit des langues romanes. Etat de la question », dans SELIG (Maria), FRANK (Barbara) et HARTMANN (Jörg), éd., Le passage à l’écrit des langues romanes, Tübingen, 1993 (ScriptOralia, 46), p. 9-29.

SMITH (Julia M. H.), Europe after Rome. A new cultural history. 500-1000, Oxford, 2005.

SPIEGEL (Gabrielle M.), « Social change and literary language. The textualization of the past in thirteenth-century Old French historiography », dans SPIEGEL (Gabrielle M.), The Past as Text. The theory and practice of medieval historiography, Baltimore / Londres, 1997, p. 178-194.

STOCK (Brian), « History, literature, and medieval textuality », Yale French Studies, 70, 1986, p. 7-17.

STOCK (Brian), The Implications of Literacy : written language and models of interpretation in the eleventh and twelfth centuries, Princeton, 1983.

STREET (Brian V.), « 18. Ethnography of writing and reading », dans The Cambridge Handbook of Literacy, David R. OLSON et Nancy TORRANCE, dir., Cambridge, 2009, p. 329-345.

STREET (Brian V.), Literacy in theory and practice, Cambridge, 1984.

STUTZMANN (Dominique), « Paléographie statistique pour décrire, identifier, dater… Normaliser pour coopérer et aller plus loin ? », dans Kodikologie und Paläographie im digitalen Zeitalter 2, Franz FISCHER, Christiane FRITZE et George VOGELER, éd., Norderstedt, 2010 (Schriften des Instituts für Dokumentologie und Editorik, 3), p. 247-278.

THOMPSON (James Westfall), The Literacy of the Laity in the Middle Ages, Berkeley, 1939.

TURNER (Ralph V.), « The miles literatus in twelfth- and thirteenth-century England : How rare a phenomenon ? », The American Historical Review, 83/4, 1978, p. 928-945.

VAN HOOREBEECK (Céline), « Du livre au lire. Lectures et lecteurs à l’épreuve des catégorisations sociales », dans Lecteurs, lectures et groupes sociaux au Moyen Âge, Actes de la journée d’étude organisée par Centre de recherche (PraME) de l’Université de Namur et le Département des Manuscrits de la Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles, le 18 mars 2010, Xavier Hermand, Étienne Renard et Céline van Hoorebeeck, dir., Turnhout, 2014 (Texte, Codex & Contexte, 17), p. 123-131.

WATTENBACH (Wilhelm), Das Schriftwesen im Mittelalter, Leipzig, 1871.

WHITE (Peter), « Bookshops in the literary culture of Rome », dans Ancient literacies. The culture of reading in Greece and Rome, William A. Johnson et Holt N. Parker, éd., Oxford, 2009, p. 268-286.

WOLF (Jürgen), « Psalter und Gebetbuch am Hof : Bindeglieder zwischen klerikal-literater und laikal-mündlicher Welt », dans Orality and Literacy in the Middle Ages. Essays on a contribution in honour of D. H. Green,Mark CHINCA et Christopher YOUNG, éd., Turnhout, 2005 (USML, 12), p. 139-179.

WORMALD (Patrick C.), « The uses of literacy in Anglo-Saxon England and its neighbours », Transactions of the Royal Historical Society, 5e sér., 27, 1977, p. 95-114.

WORMALD (Patrick) et NELSON (Janet L.), Lay intellectuals in the Carolingian world, Cambridge, 2007.

WÜEST (Jakob), « 140. Les scriptae françaises : II. Picardie, Hainaut, Artois, Flandres », dans Lexikon der Romanistischen Linguistik, Günter HOLTUS, Michael MATZELIN et Christian SCHMITT, éd., vol. II/2 : Die einzelnen romanischen Sprachen und Sprachgebiete vom Mittelalter bis zur Renaissance / Les différentes langues romanes et leur région d’implantation du Moyen Age à la Renaissance, Tübingen, 1995, p. 300-314.

ZUMTHOR (Paul ), La Poésie et la voix dans la civilisation médiévale, Paris, 1984.

ZUMTHOR (Paul), La lettre et la voix. De la littérature médiévale, Paris, 1987, p. 18-19.

Zwischen Pragmatik und Performanz. Dimensionen mittelalterlicher Schriftkultur, Christoph Dartmann,Thomas Scharff et Christoph Weber, éd., Turnhout, 2011 (USML, 18).