« Autour de l’histoire transnationale : Symposium pour jeunes chercheurs et colloque d’histoire du sport à Strasbourg, décembre 2017 »

Le 6 décembre 2017
Université de Strasbourg MISHA, Salle des Tables rondes, MISHA

Méthodes, approches et perspectives des

études transnationales

Symposium des jeunes chercheurs européens

(dans le cadre du 21e Congrès du Comité européen d’Histoire du Sport, « Transferts et passeurs culturels en sport »)

Cet événement scientifique a pour ambition de proposer un espace de rassemblement et d’échanges entre les jeunes chercheurs, tout en espérant valoriser et promouvoir les études transnationales. 14 jeunes chercheurs présenteront leurs travaux afin de saisir les apports et les spécificités de leurs approches et de leurs méthodes. D’abord, en s’ouvrant à une variété d’objets culturels, un premier moment d’échange portera un regard élargi sur les perspectives transnationales de la recherche. Ensuite, deux tables rondes successives placeront la question sportive au centre des discussions. Pour diversifier les axes d’analyse, celles-ci s’attacheront à varier les thèmes abordés (études culturelles, économiques, politiques, pluri-thématiques) ainsi que les cadres d’analyse à la fois géographiques (études bilatérales, multilatérales, raisonnements multi-scalaires) et chronologiques (observation sur un temps long, ou sur un temps court dans un contexte particulier). Au cours de l’ensemble des tables rondes, différentes méthodes d’analyse seront éclairées en focalisant les échanges sur les acteurs abordés, les sources utilisées et leurs perceptions de lecture ou d’interprétation.

Le symposium est ouvert à tous les doctorants et aux étudiants de Master : l’inscription est gratuite, rapide et obligatoire (le nombre de place étant limité).

 

Programme de la journée

9h30 : Accueil des participants

9h45 : Ouverture du symposium

10h : Première table ronde des jeunes chercheurs

« Regards pluridisciplinaires sur les études transnationales des objets culturels »

Communications (durée : 1h)

- Circulations and cultural transferts in Dance during the Cold War. Stéphanie Goncalves, Université Libre de Bruxelles.

- Une diplomatie par l’image. La production et l’échange de films d’actualités entre Cuba et l’Union soviétique dans les années 1960. Victor Barbat, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

- Sources pour l'étude des circulations musicales : le cas de la musique populaire chilienne en Europe (1970-1989). Javier Rodriguez, Université Paris-Sorbonne IV.

- What sources for a transnational history of the Freemasonry ? The case of the Philippines. Alvaro Jimena, Université de Strasbourg.

Discussions – durée 1h – langues : anglais et français

12h00 : Repas

13h30 : Etat de la littérature pour une histoire transnationale du sport, présenté par Philippe Vonnard

13h45 : Seconde table ronde des jeunes chercheurs

« Réflexions méthodologiques pour une histoire transnationale du sport »

Session A. Diversifier les espaces au sein de l’histoire transnationale

Communications (durée : 1h)

- L’empirie sur un terrain africain, les difficultés et les remises en question du chercheur. Herrade Boistelle, Université de Lausanne.

- Making a transnational history of Soviet sport : current sources and research projects. Lidia Lesnykh, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, et Sylvain Dufraisse, Université de Nantes.

- Comment étudier des circulations sportives transnationales ? L’exemple des tournées à l’étranger de clubs de football brésiliens (1945-1974). Clément Astruc, Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle / Université de Limoges.

- The Olympic Games of Cortina d'Ampezzo (winter 1956) : a transnational analysis. Nicola Sbetti, Université de Bologne.

Discussions – durée : 45 min – langues : anglais et français

Session B. Construire l’histoire transnationale à travers une approche multiscalaire du sport.

Communications (durée : 1h)

- Towards a transnational analysis of Swiss IOC members’ collective biographies during the Cold War : methods and sources. Quentin Tonnerre, Université de Lausanne.

- Localiser et quantifier le déploiement d'un objet culturel transnational dans l'espace local. Reims, un pôle du sport européen (1925 - 1940). Sébastien Moreau, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

- A multi-scalar history of the transnational exchanges within the field of sport. Insights into the actors and agents of sports relationship between France and USSR. Yannick Deschamps, Université de Strasbourg.

- Transfert et diffusion d’une pratique sportive : un regard méthodologique. Lise Cardin, Université de Strasbourg.

Discussions – durée : 45 min – langues : anglais et français

17h15 : Pause

17h30 : Conférence d’informations « Ouvrir nos frontières de recherche », animée par Daphné Bolz et Grégory Quin

18h30 : Clôture du symposium


Lien vers le formulaire d’inscription à remplir :
http://www.cesh2017.unistra.fr/fr/inscsympo.php?submit=valider

Pour obtenir des renseignements, veuillez contacter les organisateurs :
symposium.cesh2017@gmail.com

Organisateurs :
Yannick Deschamps, doctorant, EA 3400 – ARCHE  yannick.deschamps@etu.unistra.fr
Yacine Tajri, doctorant, EA 1342 – E3S ytajri@unitra.fr


Événement organisé grâce à la collaboration des laboratoires ARCHE (EA 3400) et E3S (EA 1342) de l’Université de Strasbourg, avec le soutien du Comité Européen d’Histoire du Sport et de l’Ecole Doctorale 519 SHS - PE.