[colloque] L’espace des images. Art et culture visuelle en Italie, 1960-1975 [journée 2]

Le 8 novembre 2019
De 09h30 à 18h18
Institut culturel italien, Paris (50, rue de Varenne)

Lo spazio delle immagini. Arte e cultura visiva in Italia 1960-1975

Sous la direction de Stefano Chiodi (Université de Roma Tre) et Valérie Da Costa (Université de Strasbourg)


Ce colloque international, dont la première journée s’est tenue en juin dernier à l’Académie de France à Rome-Villa Médicis et dont la seconde journée se tient à l’Institut culturel italien, sera l’occasion d’aborder la production artistique et la culture visuelle en Italie au cours de la «longue» décennie 1960-1975 – une période exceptionnellement riche marquée par de profonds changements dans le paysage politique, économique et social du pays, au terme d’une longue période d’expansion : crise pétrolière et, symboliquement, meurtre de Pier Paolo Pasolini en novembre 1975.

Étroitement liée aux transformations radicales de la scène internationale, la culture artistique italienne semble avoir connu dans cette période un épanouissement exceptionnel et multiforme, dont les directions essentielles sont la relation critique avec la société de masse, ses médias et ses langages, la comparaison et l’ouverture aux autres disciplines créatives, la transformation du lieu d’exposition, la question phénoménologique et politique de l’art, la dématérialisation de l’œuvre dans un sens conceptuel et performatif.

Tous ces traits ont en commun une nouvelle relation à la modernité du XXe siècle et contribuent à une métamorphose esthétique et anthropologique des pratiques artistiques.

Au cours de ce colloque, un accent particulier sera mis sur les relations entre les expériences artistiques et les domaines tels que le théâtre, le cinéma, la photographie, le design et l’architecture, mais aussi sur le débat théorique et critique étendu à différentes disciplines (anthropologie, esthétique, théorie politique), ainsi que l’intérêt actif des artistes, critiques et commissaires d’exposition pour la dimension performative.

Avec la participation de :
Fabio Belloni (Université de Turin), Lara Conte (Université Roma Tre), Jacopo Galimberti, (Université de Manchester), Gabriele Guercio (historien de l’art indépendant, Milan), Anne-Violaine Houcke (Université Paris Nanterre), Hervé Joubert-Laurencin (Université Paris Nanterre), Emanuele Quinz (Université Paris 8) et Daniel Soutif (historien de l’art et commissaire d’expositions, Paris)

Avec le soutien de l’EA3400-ARCHE (Université de Strasbourg) et du Dipartimento di Studi Umanistici (Università Roma Tre).