[Séminaire] Autre histoire – histoires autres. 1

Le 12 avril 2018
De 09h00 à 12h00
Palais Universitaire, salle 127

Autre histoire – histoires autres


L’apport de l’archéologie du bâti

Mercredi 12 avril de 9h à 12h salle 127

L’archéologie du bâti est une discipline relativement jeune et pas encore ancrée dans le canon des disciplines des sciences historiques en France. Néanmoins elle représente, pour les historiens de l’art et de l’architecture, une des innovations les plus intéressantes des dernières décennies. Le séminaire s’est fixé comme but de présenter les méthodes de l’archéologie du bâti et de thématiser son apport à l’étude des monuments historiques comme source. Si la présence d’une table ronde consacrée à cette thématique en début d’une nouvelle série de séminaires de l’axe « autorité – contraintes » peut apparaître arbitraire, elle ne l’est pas. Un chantier est toujours soumis à des contraintes et à des autorités, et une bonne compréhension de son fonctionnement et des conditions de travail est essentielle pour appréhender l’objet dans sa dimension sociale, politique et artistique.

La séance du séminaire est animée par quatre spécialistes qui ont pu faire des expériences avec cette méthode : Jean-Jacques Schwien, MCF en archéologie médiévale à l’UniStra, Maxime Werlé, archéologue territorial à Archéologie Alsace, Membre de l’UMR 7044 ARCHIMEDE, Sabine Bengel, historienne de l’art à la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame, et Marc Carel Schurr, PR en histoire de l’art médiéval à l’UniStra.