[parution] La plaque photographique. Un outil pour la fabrication et la diffusion des savoirs (xixe- xxe siècle)

19 septembre 2019

La plaque photographique. Un outil pour la fabrication et la diffusion des savoirs (XIXe-XXe siècle)

Édité par Denise Borlée et Hervé Doucet

Presses Universitaires de Strasbourg - Collection Cultures visuelles

[plus d'informations]




D’abord utilisée à l’aide de la lanterne magique pour le divertissement, la plaque photographique s’est imposée dans le  dernier quart du XIXe siècle comme un outil particulièrement adapté à la production et la diffusion des savoirs. Depuis quelques années, les plaques photographiques, souvent reléguées dans des réserves, voire totalement oubliées depuis un peu plus d’un demi-siècle, sont regardées comme les témoins patrimoniaux de pratiques pédagogiques et savantes révolues. Ce volume témoigne d’une volonté de connaître davantage ces objets pour mieux les valoriser et les conserver et propose également d’examiner les cultures visuelles qu’ils mettent au jour, en particulier en matière de construction et de diffusion

des savoirs naturalistes, historiques, archéologiques, géographiques ou ethnographiques entre la fin du xix e siècle et le milieu du XXe siècle.


Introduction

Denise Borlée et Hervé Doucet – La plaque de verre remise en lumière

1. Inventions pédagogiques

Nathalie Boulouch – L'image de lumière comme tableau noir ;

Anne Quillien – Les plaques photographiques du Musée pédagogique : constitution et diffusion d'un fonds pour l'enseignement ;

Emmanuelle Devos – Une collection pour l'éducation par l'image : la cinémathèque de la Ville de Paris.


2. La plaque de projection dans l'enseignement universitaire

Florent Miane – Le savoir mis en lumière. Les plaques de projection dans l'enseignement de l'histoire de l’art à Bordeaux ;

Rossella Monaco – Les plaques photographiques des archives Giovanni Previtali de l’université de Naples Frédéric II ;

Denise Borlée et Hervé Doucet – Les plaques de projection de l’institut d’histoire de l’art de l’université de Strasbourg : un objet de recherches ;

Delphine Issenmann – Les plaques de verre, témoins des pratiques d’enseignement et de recherche à l’université de Strasbourg ;

Denis Leypold – Les plaques photographiques des sciences de la Terre à l’université de Strasbourg.


3. L’enseignement par l’image hors de l’université

Antonio Brucculeri – La plaque de verre dans l’enseignement de la construction d’Édouard Arnaud à l’École nationale supérieure des beaux-arts ;

Christian Kempf – Les vues de projection et la maison Braun de Dornach ;

Aziza Gril-Mariotte – La révolution photographique dans l’enseignement traditionnel de la flore pour l’industrie textile (1850-1880) ;

Frédérique Gaillard – Sciences, enseignement et photographie : les indissociables activités d’Eugène Trutat (1840-1910) ;

Tommaso Ranfagni – De l’art à la propagande : le fonds de l’Institut français de Florence ;

Marianne Altit-Morvillez – Les plaques de projection des conférences d’Émile Espérandieu (1857-1939) à l’École antique de Nîmes ;

Delphine Diaz – Le fonds Colbert : une enquête sur les plaques photographiques de la collection Molteni.


4. Constituer le savoir : projections et documents d’archives

Olivier Loiseaux – Les projections de vues sur verre à la Société de géographie (1875-1914) ;

Patrice Guérin – La collection Molteni de vues sur verre ;

Nicolas Ginsburger et Anne Sigaud – Autochromes et géographie en Grande Guerre. Jean Brunhes au Collège de France (1914-1918) ;

Carine Peltier-Caroff – La collection de diapositives sur verre (1879-1951) : du musée d’Ethnographie du Trocadéro au musée de l’Homme ;

Christine Vivet-Peclet – Le fonds de plaques photographiques des antiquaires Demotte : usages et fonctions.


Conclusion

Denise Borlée et Hervé Doucet – La plaque de verre, un objet polysémique